Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 reherches...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Safrane Farel
Espionne
avatar

Féminin Nombre de messages : 56
Age : 27
Société : Synnefo
Formation : aucune mais pratique les arts martiaux
Citation : S'il suffisait d'une vie pour sauver la Synnefo, je donnerai la mienne sans hésitater
Date d'inscription : 31/12/2006

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Armes: 9mm à silencieux, micro SMG, sniper
Equipement: lunettes infra-rouge, véritasérum, micro implanté dans la nuque

MessageSujet: reherches...   Dim 14 Jan - 22:35

Safrane, après avoir fait la rencontre de Sanzo, se rendit au quartier des affaires pour trouver le palais présidentiel. Elle n'avait pas eut de mission mais elle voulait juste tester ses limites qui étaient à peine existantes, elle faisait partie des meilleur même si elle ne s'en rendait pas compte. Une fois devant le grand bâtiment, Safrane s'avança et vit des hommes qui étaient à l'entrée. Elle se retourna derrière un petit mur pour se cahcer. Safrane avança baissée jusqu'à la première fenêtre du palais. Elle se releva à peine pour voir ce qui se passait à l'intérieur. Au premier coup d'oeil, il n'y avait personne. Safrane observa bien toute la pièce et vit une petite caméra très discrète qu'elle avait faillit ne pas voir. Elle continua le chemin qu'elle avait emprunté. Elle vit une sorte d'échelle gravée dans le mur, ça avait la forme d'un escalier très raide. Elle s'y accrocha et commença à gravir le mur tout en faisant attention à ne pas se faire voir. Safrane était très douée en escalade. Elle était même capable de gravir le gratte-ciel de la Synnefo et de le descendre aussi rapidement. Safrane était consciente qu'elle prennait un risque énorme en faisant ça mais elle s'ennuyait et avait besoin d'un peu d'action. Une fois arrivée au deuxième étage du palais, Safrane entra deans un trou où, normalement, elle supposait qu'il y avait une petite fenêtre. Elle arriva dans une petite pièce où l'on aurait dit que c'était une salle de bain. Elle emprunta la porte pour sortir de cette pièce. Elle l'ouvrit doucement et regarda dans le couloir s'il n'y avait pas quelqu'un et il n'y en avait pas alors discrètement, elle se faufila au centre de l'étage où elle trouva des escaliers.

*Formidable, ce n'est pas un ascenceur !*

Safrane regarda en bas des escaliers en serpentin et un homme cria en la voyant. Elle prit un bout de corde qui était là , à côté d'elle puis le lança pour qu'il s'accroche au toit qui était à deux étages plus haut. Safrane s'y accrocha après et monta jusqu'en haut de la corde sous les tirs des gardes. Une fois arrivée en haut, elle trouva une bouche d'aération, elle y alla puis arriva sur le toit. Il y avait plein de gardes. Elle resta figée sur place pendant quelques secondes puis un garde tira. Elle fit un flip en arrière pour éviter la balle mais ce n'était pas suffisant, la balle lui rafla le ventre. Safrane, voyant sa blessure, tomba dans les vapes et tomba de l'immeuble mais heureusement, en dessous, il y avait un vieux matela à côté des poubelles bien pleines et elle tomba dans les poubelles. (vous croyez quand même pas qu'elle va avoir le luxe de tomber sur le matela alors qu'il y a de belles poubelles juste à côté !) Après quelques secondes d'inconscience, Safrane se réveilla et sorti avec difficulté des poubelles. Elle courut du mieux qu'elle pouvait pour sortir de cet endroit. Safrane ne voulait pas retourner à Synnefo de peur de croiser quelqu'un qu'elle connaissait, elle changea sa route et se rendit sur la place de la bourse...

==> PLace de la bourse "inspection"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-tria.niceboard.com
 
reherches...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia :: Ataxia :: Quartier des affaires :: Palais Présidentiel-
Sauter vers: