Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eiki Kurachi

Aller en bas 
AuteurMessage
Eiki Kurachi
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 3
Age : 26
Société : Synnefo
Formation : Criminelle
Citation : Tuez un homme vous êtes un assassin tuez des milliers d'hommes, vous êtes un héros
Date d'inscription : 04/04/2007

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: katana/évantail/nunchaku
Equipement: appareil phto aveuglant/lentilles infrarouges/ portables multi-fonctions

MessageSujet: Eiki Kurachi   Mer 4 Avr - 17:13

Prénom :
Eiki
Nom :
Kurachi
Age :
21 ans



Société :
Synnefo
Rang :
Tueuse à gages
Formation :
Formation de criminelle et de combattante de 6 à 15 ans, devient tueuse à gages à 15 ans.



Armes :
un katana, un évantail plus coupant qu'il n'en a l'air et un nunchaku.

Equipement :
un appareil photo tellement vieux que lorsqu'on appuie sur le déclencheur, il produit une épaisse fumée blanche et un flash aveuglant, elle possède un portable multi-fonction (GPS, converstion vidéo de bonne qualité.....) les lentilles qu'elles porte sont infrarouges et grâce à elles, elle ne peut être aveuglée.



Physique :
Eiki est une jeune femme plutôt grande (1m80) et élancée. Elle a de courts cheveux blancs, coupés d'une manière irrégulières qui lui encadrent le visage et des yeux de couleur or qui sont cachés par ses lentilles marrons. Elle a un visage harmonieux et agréable à regarder dès qu'elle est joyeuse mais lorsqu'elle se fâche, son visage se durcit d'un coup et elle est pas vraiment belle à voir. Son dos est lacéré de cicatrices laissées de son entraînement avec son père. Les sourires qui s'affichent sur son visage sont remplis d'une joie très communicative. Sa force physique n'est pas à sous-estimer de par son corps pas très sportif. Elle se fringue soit en vêtements traditionnels, souvent pour les mission, elle se sent plus à l'aise pour combattre (ce qui ne la dait pas passer inaperçue) soit de manière totalement excentrique et estravagantes. Dans tous les cas, elle aime bien se faire remarquer...



Caractère :
Eiki est une fille qui est d'ordinaire plutôt spontanée. Elle réagira toujours au quart de tour, fera parfois un peut la foll mais toujours avec modération. Elle montre volontiers son goût de rire et de faire la fête mais elle tente surtout de cacher une partie d'elle-même qui souffre en permanance. Parfois, elle se renferme totalement du monde extérieur pour voyager au pays de ses pensées et de ses réflexions que seule elle peut comprendre. On aura alors l'impression qu'elle est déprimée mais ce sera une erreur de jugement. Avec les autres, Eiki est comme une grande soeur compréhensive mais elle est très rancunière et pourra garder de la haine envers quelqu'un pendant des années avant de se venger de manière terrifiante. Elle ne supportera pas que l'on touche à ceux qu'elle aime mais elle n'hésitera pas à tuer ceux qu'elle haie ou qu'elle ne connait pas. Elle fera alors preuve d'une absence d'émotion et de sensibilité totale et paraîtera aussi dure que de la pierre, prête à noyer le monde entier dans son propre sang. Elle est sinon grande danseuse et comédienne. Elle aime aussi beaucoup chanter mais sa voix laisse à désirer...



Histoire :
Eiki est née il y a 21 ans, un 21 décembre, au solsiste d'hiver. Sa mère était fille de collectioneurs d'arts très très anciens et ils tenaient une sorte de petit musée, vestige du monde ancien qu'elle reprit après la mort de ses parents malgré son désir ardent de liberté et de vie de bohème. Elle tomba un jour sous le charme d'un homme de situation fort douteuse qui semblait plongé dans des affaires pas très claires. Il entraîna alors la jeune femme dans une vie de liberté où les plaisirs n'était pas interdits. C'était une vie de débauche mais où elle pouvait savourer le plaisir d'être libre et de danser quand bon lui semblait. Mais son homme semblait faire partie d'une société douteuse de traffic ou de criminels... peut-être les deux.

Lorsque la jeune femme apprit qu'elle était enceinte, elle fit ses valise et partit pour protéger l'enfant en elle qui allait naître de la vie de débauche dans laquelle elle était plongée. Elle se fit un nouvau nom, changea de physique et de personnalité au maximum pour ne pas être reconnue et reprit finalement la boutique familiale qui tombait en ruine. Celle-ci était entièement reconstruite lorsque naquit Eiki. La jeune maman adorait littéralement sa fille mais elle trouva bien vite un autre homme qui cette fois si était honnête, doux et gentil. Il fit pour Eiki office du père qu'elle n'avait jamais connu. Elle vécut les six premières années de sa vie dans l'insouciance, croyant l'homme quiétait devenu le mari de sa mère son vrai père. Elle avait apprit les notions des arts comme la danse et quelques temps plus tard, sa mère tombait à nouveau enceinte d'un petit garçon disait l'écographie.

Mais, alors qu'il ne restait que deux mois avant la fin de la grossesse, la vie d'Eiki bascula. C'était par une chaude journée d'été. Quelqu'un entra dans le magasin, un homme habillé bizarrement. Dans la pièce, seule Eiki était présente, son "père" sorti et sa mère en train de ranger des choses dans l'arrière boutique. L'homme baissa les yeux vers la petite fille. Il avait un regard méchant qui semblait lancer des éclairs. Eiki était paralysée par ce regard et elle ne pouvait même pas parler, elle trembalit de tout son corps.

Ma petite... Tu est très jolie dit moi... tu vas me dire où est ta maman. Je dois lui parler.

Eiki aurait regardé l'homme avec un air moqueur à cause du ton de voix employé (comme si elle avait 4ans^^) si elle n'avait pas été terrorisée à ce point par l'oeil hypocrite et haineux qu'il lui lançait. Il semblait l'épier de la tête aux pieds ce qui la mit vraiment mal à l'aise en plus de l'effrayer; mais la petite fille fit tout son possible pour ignorer l'effroi qui l'habitait et elle soutint du mieux qu'elle put le regard de l'homme . Leur échange fut interrompu par l'arrivée de sa mère, le ventre rond. Elle eut soudain un mouvement de recul effrayé à la vue de l'homme. Lui, prenait un certain plaisir sadique à la voir. Il fit d'une voix hypocrite:

Ketsuen... tu sembles aller bien... Notre fille également...

Ketsuen, la mère d'Eiki, fut pour la première fois depuis fort longtemps tétanisée par l'homme au point de ne plus pouvoir parler ni même faire un mouvement de son corps fragile. Elle put faire néanmoins un mouvement de la tête pour indiquer à sa fille qu'elle devait sortir. Mais Eiki se doutait bien de ce qu'il se passait, elle voulait comprendre ce qui se passait, savoir si cet homme était son père. Rien que l'idée lui donna la chaire de poule. Mais alors, ses parents lui auaient menti? Elle voulait en savoir plus... Mais en voyant l'air de sa mère, elle sortit de la pièce sans broncher mais bien décidée à écouter la conversation.

Bien...tu sembles surprise de me voir ici... Mais tu ne pensais tout de même pas que j'allais laisser ma descendance devenir une simple civile sans intérêt... Elle doit être à la hauteur de son père. Voilà pourquoi je la prendrais avec moi et que je finirais de prendre son éducation.

Si je me suis éloignée de toi c'est pour qu'elle mène une vie heureuse! Et c'est ce que tu devrais vouloir pour elle!


La suite de la conversation fut trop difficile à entendre pour la petite fille qui espionnait derrière la porte. Elle s'apprêtait à renoncer d'écouter lorsqu'un cri de sa mère lui glaça le sang. Eiki comprit que ce cri était lancé par le coup de la douleur de l'accouchement prématuré qu'effectuait sa mère... Elle entra discrètement dans la pièce malgré sa panique. Sa mère, assise par terre sous le regard sadique de son père, hurlait à la mort. Mais non seulement celle-ci était en train d'accoucher mais un poignard était planté dans son dos. Du sang ruisselait tout autour d'elle. Puis elle poussa son dernier soupir, c'était fini. Mais l'enfant qu'elle portait en elle sortit de son ventre, vivant, pleurant, couvert du sang de sa mère en plus d'être mouillé de placenta. L'homme le prit, le suspendant par une cheville.

Toi...tu pourras m'être utile...

A ce moment là, la porte s'ouvrit et le père du nouveau-né entra dans la pièce. En voyant ce qu'il s'était passé, il poussa un cri d'épouvante mais il n'eut pas le temps de dire un mot car le père d'Eiki tira un revolver et pressa sur la détente, faisant du nouveau-né, un orphelin dès ses premières secondes de vie. L'homme remarqua alors la présence de sa fille. Il lui sourit mais avec une espèce d'hypocrisie volontaire. Puis il prit son portable et appela quelqu'un. Eiki voulait s'enfuir mais ses jambes refusaient de bouger, elle voulait crier mais aucun mots ne parvenaient à sortir de sa bouche. Elle resta là, interdite, puis de grosses larmes coulèrent sur ses joues et elle pleura silencieusement. Puis elle vit des gens qu'elle ne connaissait pas entrer dans la boutique, prendre le bébé puis, elle se sentit soudain défaillir... tout devint noir.

Lorsqu'elle reprit connaissance, Eiki était dans ue chambre glauque, des barreaux étaient à ses fenêtres, les murs étaient sales et verdâtres. Elle était allongée sur un lit qui grinçaient au moindre de ses mouvements et les draps dans lesquels elle était semblaient ne pas avoir été lavés depuis des semaines. Elle entendit alors un bruit de ferraille... la porte en métal s'ouvrait. Son père apparut, il avait un air réjoui.

Eh bien... Maintenant que tu es réveillée on va pouvoir commencer à te former...

Vous avez tué ma mère et mon frère et mon père!! Vous êtes un meurtrier!

Sache que ton frère ou plutôt devrai-je dire ton demi-frère est en vie, il s'appelle Hakai. Quand à ton père c'est moi. Et toi, tu seras unegrande criminelle ma fille... Même si tu ne le veux pas,tu ne pourras rien faire, inutile de gaspiller tes forces à te rebeller contre moi, ça ne sert à rien. Maintenant je t'ordonne de me suivre!


A partir de ce jour, Eiki devint prisonnière de son propre père qui lui enseignaient les principes du meurtres, elle sut être insensible devant la mort et elle n'exprimait aucune douleur devant elle. Elle détestait toujours profondément son père mais elle lui obéissait au doigt et à l'oeil sans broncher et dans le cas contraire, elle se faisait fouetter dans le dos. Elle vivait dans des conditions misérables, traitée comme une moins que rien, surveillée par des complices de son père qui la suivait partout.

Elle avait 15 ans quand un garçon de son âge poussa la porte grinçante de sa chambre suivi du père d'Eiki qui portait un matelas sous son bras. Il installa le matelas et balanca les draps sans faire le lit avant de sortir de la chambre sans un mot, laissant les deux adolescent seuls.

Alors selon ce type qui dit qu'il est mon père tu serais ma demi-soeur!! Je suis Kouketsu et toi c'est Eiki je crois... Alors ravie de te connaître!!

T'es mon demi-frère?? Mais... T'as quel âge??

15 ans

Doncnotre père a eu en même temps une liaison avec ma mère et la tienne!!

M'en fous d'ma mère, elle était alcoolique et elle s'est jamais occupé de moi. J'ai été élevé par mes grands-parents aprèsque ma mère ait été dénoncée aux services sociaux... Je les adorait mes grads-parents mais il les a tué... Je me vengerais... je le tuerais!


Eiki n'eut pas besoin de connaître le nom de la personne pour savoir que c'était son père dont le garçon parlait. Elle lui raconta elle aussi son histoire. Ensemble, il montèrent un plan de rébellion contre leur père et ses complices. Durant une séance d'entraînement, Eiki poignarda sn père pendant que Kouketsu s'occupait de ceux qui les surveillé. Il n'y eut bientôt plus personne dans l'immence immeuble où ils étaient séquestrés. Ils virent juste avant de sortir un couple emprtant dans leur bras un garçon de 9 ans endormi dans leurs bras. Le coeur d'Eiki se serra... Elle savait que c'était lui, son frère. Mais elle fut soulagée de le savoir vivant même si le fait qu'il se trouvait avec pour parents des complices du père d'Eiki l'inquiétait un peu.

Lorsqu'ils retrouvèrent l'air libre, Eiki amena son demi-frère à la boutique familiale. Celle-ci était debout mais elle semblait avoir été brulée de par ses murs noirs tellement ils étaient carbonisés. Mais en entrant , elle découvrit une petite pièce où étaient entrepsées toutes les antiquités que collectionnait sa famille. Elle fut surprise de voir que son père ne les avait pas volé et revendus... Elle en pleura presque.
Ils décidèrent elle et Kouketsu d'habiter ici mais de ne pas y travailler. Avec la formation qu'ils avaient reçu, il leur fut facile de devenir tueurs à gages tous les deux.

Ils vécurent ainsi pendant 6 ans, ils étaient plutôt heureux malgré le "job" morbides qu'ils exerçaient. Jusqu'à ce qu'un jour, ils reçoivent la visite d'un ado de 15 ans. Eiki devina là encore qu'ils s'agissait d'Hakai. Il avait dans ses yeux une lueur de rage intense. Ils les regarda tous les deux avec fureur.

Je vais vous tuer pour les meurtres infâmes que vous avez commis! Je sais que vous avez tué mon père biologique et mon père adoptif!! Et moi je vais vous tuer tous les deux! Et jv'vais commencer par toi!

Il désigna Kouketsu du doigt. Eiki tenta de lui expliquer a vérité mais c'était trop tard, ses deux demi-frères se battaient déjà à mort. Pour stopper le massacre, elle essaya de les aveugler à coup d'appareil photo aveuglant mais ils continuaient de se battre, même aveuglés. Alors que Hakai commençait à mettre Kouketsu dans une position difficile, Eiki dut se résoudre à sortir son katana et elle frappa Hakai au visage, lui crevant les yeux, laissant une belle cicatrice horizontale sur son visage, passant par ses deux yeux, le rendant aveugle. Le jeune homme hurla, plaqua ses mains sur ses yeux. Le sang dégoulinait de ses yeux. Mais il réussit tout de même, aveugle à donner un coupde poing dans le visage de Kouketsu qui se cogna violamment contre un mur, saignant du crâne, il tomba dans le coma.

Eiki appela une ambulance, ses deux frères furent emmenés à l'hôpital. Kouketsu ne se réveilla pas mais il pouvait survivre. Eiki rendit visite à Hakai,s'expliqua, s'excusa. Le jeune garçon maintenant aveugle comprit à quel point il avait été dupé durant toute sa vie, pardonna à sa soeur et il fut placé en famille d'accueil à sa sortie de l'hôpital. Lui et Eiki gardèrent contact mais ils ne purent se revoir. Eiki décida de rejoindre la Synnefo, de ne pas vivre seule comme durant son enfance.


Dernière édition par le Sam 7 Avr - 0:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Roverandom
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 735
Age : 30
Société : Schya
Formation : Garde du corps
Citation : Win or die
Date d'inscription : 26/12/2006

Feuille de personnage
Age: 22
Armes: Desert Eagle - Fouet - Katana
Equipement: Sérum de vérité - Bague à poison - Bipeur multifonction

MessageSujet: Re: Eiki Kurachi   Mer 4 Avr - 17:16

bon début ^^
original l'équipement, j'adôôôre l'appareil photo !
bon courage pour la suite !

OK POUR LES REGLES

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mimiroverandom.vox.com/
Eiki Kurachi
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 3
Age : 26
Société : Synnefo
Formation : Criminelle
Citation : Tuez un homme vous êtes un assassin tuez des milliers d'hommes, vous êtes un héros
Date d'inscription : 04/04/2007

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: katana/évantail/nunchaku
Equipement: appareil phto aveuglant/lentilles infrarouges/ portables multi-fonctions

MessageSujet: Re: Eiki Kurachi   Sam 7 Avr - 11:42

Ca y est!!! Enfin finie^^!!
Machi! J'aime les appareils photos! C'est toute ma vie de paparazziter tout le monde!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Roverandom
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 735
Age : 30
Société : Schya
Formation : Garde du corps
Citation : Win or die
Date d'inscription : 26/12/2006

Feuille de personnage
Age: 22
Armes: Desert Eagle - Fouet - Katana
Equipement: Sérum de vérité - Bague à poison - Bipeur multifonction

MessageSujet: Re: Eiki Kurachi   Sam 7 Avr - 15:47

Très bonne fiche
Validée !
Bon jeu !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mimiroverandom.vox.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eiki Kurachi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eiki Kurachi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia :: Hors RP :: Personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: