Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dans le noir (libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Elie Atzmann
Infirmière
avatar

Féminin Nombre de messages : 25
Age : 26
Société : Schya
Formation : Armée
Date d'inscription : 28/02/2007

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Armes: Un couteau et deux Colts king cobra
Equipement: Kit de soin, poison en seringues et un bilboquet

MessageSujet: Dans le noir (libre)   Sam 3 Mar - 21:25

C'était le premier dimanche qu'Elie passait a ataxia, et comme elle l'avait promit a son frère, dans sa lettre, elle avait passé la journée a l'attendre devant le sénat, mais il n'était pas venu, aussi, vers 1 heure du matin, elle se décida enfin a quitter les lieux, décue, elle savait bien qu'il y avait peu de chance que son frère n'ai seulement que recut sa lettre, mais elle continuerait tant qu'elle n'aurait aucune nouvelle, chaque dimanche.

La jeune fille voulai rentrer a la Schya, sa nouvelle résidence, mais elle ne connaissait pas encore bien, elle avait déja du mal a retrouver sa chambre une fois dan le bâtiment... Mais la, c'était pire que cela, elle ne retrouvait plus le quartier, elle ne savait plus par ou aller, de plus, sans y prendre garde, elle s'était éloignée des grandes rues, pour aller dans des rues qui n'étaient même pas éclairée.

Elie commencait a avoir peur, et elle sortit de sa ceinture son couteau, comme pour dire "attention, je suis armée !", mais elle n'avait pas la tête d'une tueuse, et elle n'en était pas une, pourtant, elle était une schya, mais uniquement en tant qu'infirmière, elle n'avait que faire des problèmes relationnels entre les différentes sociétés. Mais le fait d'être dans une ville réputée pour tout ces crimes la mettait mal a l'aise...

Pour se rassurer, elle commenca a chantonner une mélodie entre ses dents, mais ce n'était pas ca qui pouvait la sauver d'un malade mental arrivant avec une hache...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélété Erinnyx
Tueuse à gage
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 28
Date d'inscription : 14/02/2007

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Armes: Gros scalpel, Walther P99
Equipement: trousse de soin, bracelet contenant du poison dans chaque perles, chapeau blanc

MessageSujet: Re: Dans le noir (libre)   Dim 4 Mar - 4:54

Mélétée ne savait même pas qu'elle était dans le quartier de la Synnefo. Elle était mal en point. Une mauvaise rencontre lui avait value environ cinq côtes brisées, une jambe qui ne la soutenait presque plus, et un mal de tête à en vouloir mourir. C'est sur, il est facile pour quatre hommes d'un bon mètre quatre vingt dix de s'attaquer à une jeune femme de 18ans en train de lire dans la rue, surtout après avoir désarmé celle ci. Enfin, si elle n'en avait pas tué un, elle l'avait au moins envoyé dormir quelques bonnes années. Et les autres, puisqu'ils l'avaient sous-estimée, étaient également bien amochés. Cependant, si elle avait pu se défendre en gardant son sang froid imperturbable et habituelle, elle n'en était pas moins assez mal en point.
Et elle se retrouvait alors dans un quartier sombre de la Synnefo, sans même le savoir. Ses yeux normalement accoutumés au noir ne la laissait en ce moment ne voir rien d'autre qu'à quelques mètres. Le reste était brouillard.

Elle tenait d'une main le haut de son ventre douloureux tandis qu'elle s'appuyait à un mur de l'autre, quand elle entendit quelqu'un chantonner. Elle trouvait cela étrange dans une rue si sombre et en plein milieu de la nuit. Alors, dans un effort qui lui sembla surhumain, elle leva la tête et obligea ses yeux à regarder qui pouvait bien être cette personne.

Une femme, le genre de femme qui contraste avec le décors ambiant.

*Qu'est ce qu'elle fiche ici?*

Ne put s'empêcher de se demander Mélété. Mais la femme ne semblait pas dangereuse, même avec son couteau qu'elle pointait anxieusement. En outre, le noir qui régnait et la position de Mélété en coin de rue ne lui donnait pas l'impression de pouvoir être vue.

*Bon, alors je m'arrête ici pour la nuit. Cette femme ne semble ni dangereuse ni accompagnée. Elle devrait faire attention aux endroits qu'elle fréquente, même je pense... Mais sinon, quand bien même, de toute façon..*

Sans se rendre comte du bruit qu'elle pouvait faire, elle se laissa glisser contre le mur, et finit assise dans un bruit sourd. Ses jambes ne la tenait de tout façon presque plus debout. Elle avait penser à se soigner,mais elle n'en avait ni la force ni le matériel : tout avait été détruit lors de la "bagarre". Il faudra encore songer à s'en re-procurer...

Ses cheveux avait été détachée et recouvrait son regard vide, tandis qu'elle respirait profondement pour reprendre son souffle. La femme semblait lui être totalement sortie de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elie Atzmann
Infirmière
avatar

Féminin Nombre de messages : 25
Age : 26
Société : Schya
Formation : Armée
Date d'inscription : 28/02/2007

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Armes: Un couteau et deux Colts king cobra
Equipement: Kit de soin, poison en seringues et un bilboquet

MessageSujet: Re: Dans le noir (libre)   Dim 4 Mar - 14:00

Continuant toujours d'avancer, elle fredonnait toujours une chansson déformée par la peur que la jeune femme éprouvait, sa voix tremblait, bien sur, elle n'était pas juste du tout, et elle n'était presque qu'un murmure, un peu de son qui passait entre les lèvres de la jeune personne, et rien de plus. L'air qu'elle chantait, était l'hymne du "pays mondial", qui existait maintenant, si l'on peu appeller ca comme ca bien sur... Elle l'avait tant chanté sur les champs de bataille, enfin, plutot entendu chanter, elle, restait toujours en dernière ligne, pour s'occuper des blesser, elle n'avait rien a voir avec les combats, lors des déffilés de victoire, seul les millitaires avaient le droit a l'honneur, le droit de chanter l'hymne du pays pour le quel ils se battaient... Mais il n'y avait aucun honneur la dedans, ils se battaient a de millions conre une poignée d'hommes qui voulaient leur indépendence...
En bref, Elie n'était pas fière de ce pays, mais c'était pourtant son hymne qu'elle chantait pour se rassurer... Elle faisait comme pour beaucoup de personnes avec la religion, on la dénigre, mais quand on en a besoin... Bref, un acte qui avait une bonne part de lacheté...

Mais elle s'arreta net quand elle entendu un bruit, dans l'ombre, il y avait quelqu'un, et elle ne voyait rien... Elle n'avait rien pour éclairer, pas de lampe, pas encore de portable, rien d'électrique sur elle en fait pour etre plus rapide, donc, rien qui puisse lui permetre de voir qui était la bas...
avec un peu de chance, c'était peut etre juste un chat érant ? Oui, un petit chat, c'est mignon un chat penssa la jeune femme, mais non, vu les bruits, c'était un humain, ou une humaine, aller savoir.

Aussi, perdant son "calme", Elie sortit de sa ceinture un de ses colt, et le pointa dans la direction d'ou elle avait entendu les bruits, tout en fermant les yeux. Elle tremblait légèrement, et de plus, l'endroit qu'elle visait devait êtrea environ 5 m de Mélété, il faut dire qu'elle fermait les yeux, et que de toute facon, elle n'y voyait rien...


-Qui.. qui est la ?Demanda t-elle de sa voix tremblante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélété Erinnyx
Tueuse à gage
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 28
Date d'inscription : 14/02/2007

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Armes: Gros scalpel, Walther P99
Equipement: trousse de soin, bracelet contenant du poison dans chaque perles, chapeau blanc

MessageSujet: Re: Dans le noir (libre)   Lun 5 Mar - 23:22

Mélété avait beau avoir tiré un trait sur la musique, ses oreilles n'en étaient pas moins écorchées par la chanson que la femme fredonnait faussement. Mais ce n'était qu'un fredonnement, après tout, et en plus, de contenance.
Il lui rappelait par un autre aspect son passé. Elle ne connaissait rien vraiment à l'organisation de ce pays (si on peut l'appeler ainsi), et encore moins son hymne. Néanmoins, il n'y avait nul doute qu'elle l'ait déjà entendu même joué....
Oui, elle l'avait joué. C'était le temps où ses trois soeurs vivaient le plus souvent dans les rues. Elle voyait de temps en temps parader des militaires, pour elles ne savaient quelle victoire . Elles ne pouvaient s'empêcher de les trouver ridicules, alors qu'ils célebraient des batailles dont les raisons leur étaient inconnues; et qui leur paraissaient d'autant plus absurdes que la misère ambiante de ce monde ne s'arrangeait pas pour autant, loin de là. Alors elles s'amusaient à les imiter avec leur instrument et en mimant exagéremment un air pompeux. Cela apportait un peu de rire dans leurs vie.

Durant tout le temps où Mélété se remémora ce passage de son enfance, son visage ni ses yeux n'avaient changé d'expression. Ils paraissaient seulement avoir un peu plus disparu dans le vide.

Puis la femme s'arrêta de chantonner. Elle avait dû remarquer la présence de Mélété, et cette dernière n'en tînt compte que lorsqu'elle entendit le bruit caractéristique d'une arme que l'on sortait de son étui. Mélété refixa alors toute son attention sur ce qui l'entourait. Cette action lui valut d'éveiller toutes les douleurs qu'elle avait réussit à faire taire un instant.
Cependant, elle ne fit rien. Non seulement elle comptait assez sur ses capacités et sur le noir, mais en plus, au point où elle en était... Enfin, toujours cette querelle sur le oui ou non de la survie qui avait lieu au fond d'elle.

On lui demandait qui elle était.

*Encore un jeu de questions/réponses...*

songea-t-elle.

Toutefois, la voix qui lui avait demander cela était tremblante. Mélété tourna la tête, et, en serrant les dents, refit un effort pour obliger ses yeux à voir.

La femme de tout à l'heure pointait bien une arme à feu sur Mélété... Mais elle visait cinq mètres plus loin.
(mode grosse goutte ON ^^)
Mélété l'observa un instant de son regard indifférent, puis se leva non sans difficulté, toujours en s'appuyant sur le mur.

*Mais qu'est ce fait là à la fin? *

Aucun doute, le lieu avait l'air très mal fait pour une femme du genre de celle qui se dressait devant la tueuse insipide. Surtout avec son air apeurée. Et tant bien que, même si elle avait l'air d'être un peu plus âgée que Mélété, celle ci sentit poindre en elle son instinct "maternel".
Elle s'avança tant bien que mal, une main soutenant toujours ses côtes ensanglantées, vers la femme. Elle ne pensait pouvoir l'effrayer que par son aspect, puisque celui ci ne donnait pas l'impression d'une personne prête à se battre sur le champ et sans raison.
Elle était arrivée assez près pour que la femme la voit. Elle non plus n'avait rien pour s'éclairer, et de toute façon, cela ne la gênait pas. Elle la regarda droit dans les yeux encore un instant. Son visage laissait voir une touche d'affection dans sa flegme. Elle parla d'une voix calme, lente et posée.

"-Ecoute, je ne sais pas qui tu es ni d'où tu viens. Mais je te conseille de rentrer chez toi et de plus trainer par ici. Ca n'apporte rien de bon, et je suis pas sure que t'aies vraiment envie de mourir.."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans le noir (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans le noir (libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Poignard dans le Noir
» Livres Zstampés plus reconnus !
» [Question] {un poignard dans le noir} - Collines venteuses et ennemis blessés [Résolu]
» [Accepté] avant je marchais dans le noir, puis j'ai aperçu la lumière... récit d'un xel par killer-neutre
» Donjon Rat Noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia :: Ataxia :: Synnefo :: Le quartier :: Rues sombres-
Sauter vers: