Ataxia, la capitale d'un monde chaotique où le pouvoir découle de la richesse et de la terreur.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En civile, pour une fois... (PV)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Eloane Helies
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 693
Société : Mavros
Formation : Recue par la société Mavros
Citation : L'argent FAIT le bonheur
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un sniper, un sabre et un bête pistolet.
Equipement: Un paralisant très puissant, une trousse de médecine et un couteau

MessageSujet: En civile, pour une fois... (PV)   Sam 10 Fév - 1:23

Eloane commencait a en avoir assez des tracas d la ville, et du boulot. Aussi, elle avait décidé d'aller prendre un peu de repos, et elle se dit que l'endroit le plus calme de la ville restait encore ce petit bois, ici, il n'y avait que des civils, aussi, elle n'avait pas prit son sabre, elle n'avait pas mit une de ses tenues provoquantes, non, rien de tout cela.
Elle portait un simple jean, des baskets, et pour le haut, il était dificil de le savoir, vu que la jeune femme portait sur elle son manteau noir, il était assez long, il lui descendait jusqu'au genoux. Certes, avec ce long manteau de cuire, elle avait une petite allure a la Matrix, mais dans cette ville, chaque jeune avait son propre style, donc, elle se fondait dans le paysage.

Il avait neigé toute la nuit, aussi, c'est dans un paysage tout blanc qu'Eloane sortit ce matin la, elle se promenait, goutant a la joie de ne plus etre constament sur les nerfs. Les mains dans les poches, elle avantcait, mais elle avait toujours son pistolet sur elle, elle n'était pas folle, mais il était dissimulé sous son manteau, et elle esperait ne pas avoir a l'utiliser.

La jeune femme s'assit sur un banc qu'il y avait dans cette foret, qui était quand même très marquée par la présence humaine, il faut le dire, il y avait des chemins tout tracés, des bancs, des paneaux, mais par rapport au reste de la ville, c'était un endroit vierge de toute civilisation.
Bref, elle sortit un livre de son sac en bandoulière marron pal, et elle commenca a le lire tranquillement. c'était un livre qui avait été écrit il y avait plus de 100ans maintenant, il relatait en effet la vie d'un résistant pendant la 2e guerre mondiale.


*Et ils se plaignaient a l'époque... Ah jvous jure, ils avaient rien vu...*

Elle continua sa lecture, mais soudain, le vent emporta son marque page. La jeune femme soupira, posa son livre sur le banc, et elle commenca a le chercher, mais son marque page était blanc, en forme de mouton (lol), et dans la neige, elle ne le retrouvait pas.

_________________

~Si vous avez besoin d'un PNJ, Mp moi, et je le fairais avec mon double compte ~


Dernière édition par le Dim 25 Fév - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislao Isario
Boss de la Schya
avatar

Masculin Nombre de messages : 217
Age : 27
Société : Schya
Formation : Tueurs à Gages, Militaire
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: Carabine Colt M4A1, PM 9mm, Bâton Long
Equipement: Grenade aveuglante, Gilet parre-balle, Corde de nylon avec grappin

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Dim 11 Fév - 3:28

Stanislao venait directement du quartier Schya, il faisait froid en cette période, mais, Stanislao, ne semblait pas y prêter attention, ces yeux étaient bleuâtre et cela n'annonçait rien de bon, comme il venait de recevoir d'un de ses contacts, que la tueuse de Sylphius, si trouvait, il s'était dirigé vers là bas, avec la ferme intention de venger son maître. Il arriva à l'entrée du petit bois, qui était enneigés, soudain un papier blanc vola devant lui, il l'attrapa d'un coup et remarqua que c'était un marque page blanc en forme de mouton, il se demandait ce que faisait un marque page mouton-volant dans un bois, mais cela ne lui importa plus quand il commença à s'avancer dans le froid du bois, son baton long était en évidence dans son don, tandis qu'il avait décidé de laisser sa carabine à son contact, au cas où cela serait une embuscade. Stanislao avançait dans sa veste rouge au milieu de la neige, chaque pas faisant craquer la neige sous le poid de son corps. Les yeux de Stanislao étant caché dérrière ses cheveux, il cherchait du regard, la jeune femme que lui avait désigné son contact.

*Plutôt mignonne, avec des habits à la matrix, donc de grands vêtements amples et noires, et bien sûr les cheveux roux qui descendent en queue de cheval dans le dos.*

Il aperçu biêntôt une ombre qui semblait cherché quelqueschose dans la neige, Stanislao, sembla foudroyé sur place, quand aprés s'être rapproché, il remarqua, que c'était exactement la personne qu'il cherchait, mais qu'est qu'elle pouvait bien cherché dans la neige, Stanislao, telle une ombre, s'approcha d'elle sans bruits, se retrouvant dans le dos de la jeune fille, il mit sa main à son baton long, mais soufflant un coup, il la retira, et poussa le jeune femme de ses mains, la tête la première dans la neige. Un sourire apparut sur les lèvres de Stanislao.

"A forces de vous baissez, mademoiselle, vous tomberez souvent, si vous cherchez un marque page blanc en forme de mouton, je peux peut être vous aidés, autrement bah, vous aurez au moins bien rigolé."

_________________


Dernière édition par le Dim 18 Mar - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloane Helies
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 693
Société : Mavros
Formation : Recue par la société Mavros
Citation : L'argent FAIT le bonheur
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un sniper, un sabre et un bête pistolet.
Equipement: Un paralisant très puissant, une trousse de médecine et un couteau

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Dim 11 Fév - 3:42

Eloane, tout en continuant a chercher son marqie page, avait entendut des pas dans la neige. Mais dans ce petit bois, il y avait souvent du monde, aussi, la jeune femme n'y prit pas vraiment garde, et elle continua de chercher son marque page, mais elle ne le trouvait toujours pas. Elle soupira, se redressant quelques secondes, pour soulager son dos, elle le fit craquer deux fois, puis, elle se baissa a nouveau, et continua de chercher, mais malheureusement, toujours rien, niet, nada...

-Il a quand même pas pu voler bien loin... Il est pourtant asser lourd... Bon... C'est vrai que le fait qu'il soit blac n'arrange rien mais... Euh... J'me mets a parler toute seule maintenant, ah bah bravo... Et en plus je continue...

Elle secoua la tête, et rie toute seule, très légèrement, mais cet état d'amusement ne fut que d'une courte durée, en effet, sans qu'elle ne comprène pourquoi, elle se retrouvait sur le sol, le nez dans la neige. Avait elle dérapé ? Non, elle avait bien sentit que l'on l'avait poussé, mais qui... Peut etre cette personne qu'elle avait entendut il y avait quelques minutes ?
La jeune femme leva le regard, et elle appercut une personne, d'une silhouette assez imposante, elle ne l'avait jusqu'ici jamais vu, mais pourquoi avait il fait cela ?
Elle se dit qu'elle devait dominer son mauvais carractère, car elle n'était pas ici en tant que Eloane Helies, tueuse a gage, mais elle était là en tant que simple civile, une personne qui craint les société, et qui fait tout pour ne pas avoir d'ennuis.


-En effet, c'est une choise que je recherche... Mais en revanche, j'aimerais bien savoir pourquoi vous vous etes cru permis de me pousser sur le sol !


Elle se releva, heureusement, son manteau de cuire l'avait protégé de la neige, ses vetements n'étaient pas mouillés du tout. Elle l'essuya, puis, dominant sa rage, elle attendit la réponse de cet homme.

_________________

~Si vous avez besoin d'un PNJ, Mp moi, et je le fairais avec mon double compte ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislao Isario
Boss de la Schya
avatar

Masculin Nombre de messages : 217
Age : 27
Société : Schya
Formation : Tueurs à Gages, Militaire
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: Carabine Colt M4A1, PM 9mm, Bâton Long
Equipement: Grenade aveuglante, Gilet parre-balle, Corde de nylon avec grappin

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Dim 11 Fév - 3:56

Stanislao, voyant que sa petite blague avait été mal prise, ne se contraria pas, il savait comment faire pour ne pas paraître suspect auprés des femmes. Il semblait gêné et tendit sa main à la jeune femme, dans sa main se trouvait le marque page de la jeune fille. Il releva ses yeux bleus vers la jeune femme, des yeux bleus ciels purs et sans haine, Stanislao, n'avait pas envie de se battre finalement, mais il allait quand même prendre une vengeance, mais d'un autre type. Stanislao tendait le marque page dans sa main droite, et attendait que la jeune femme vienne le prendre.

"Tenez, mademoiselle, je suis vraiment désolé, de vous avoir fait, tomber, mais bon, faut dire que vous entendre parlé toute seule, m'as un peu éffrayez, je pensait que vous étiez une de ses criminelles qui tentait de tuer tout le monde, rien que pour de l'argent."

Intérieurement, Stanislao, faisaient tout, pour que la jeune femme, perde son sang froid et vienne se battre contre lui, même à mains nue cela l'aurait rendu encore plus heureux. Attendant, une réponse, il fit un regard assez charmeur mais sans plus, ne voulant pas qu'elle ne le prenne pour un pervers. Ces cheveux blonds volant au vent froid qui venait de se lever, Stanislao, se frictiona les bras, à cause de ce vent qui le glaçait sur place, maintenant qu'il n'était plus en mouvement, son corps se refroidissait à vue d'oeil, et maintenant, il ressentait les effets de ce froid. Son baton long était voyant, et la jeune fille l'avait surement remarqué. Cela aussi aurait put être un moyen de lui faire péter un cable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloane Helies
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 693
Société : Mavros
Formation : Recue par la société Mavros
Citation : L'argent FAIT le bonheur
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un sniper, un sabre et un bête pistolet.
Equipement: Un paralisant très puissant, une trousse de médecine et un couteau

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Dim 11 Fév - 4:09

Il s'esxcusait a présent... C'était a n'y rien comprendre, Eloane fut surprise de sa réaction, car quelques secondes encore plus tot, il était en train de se moquer d'elle, après l'avoir faite tomber sur le sol. Mais maintenant, il lui rendait son marque page, et se confondait en excuse.
Mais il ne tarda pas a aussi donner des explications, elles étaient fausses, mais comment la jeune femme aurait elle pu le savoir, elle n'avait jamais vu cet homme, et de plus, il avait un comportement a présent qui était tout a fait correct, mais elle n'était tout de même pa prèete d'oublier le sal coup qu'il venait de lui faire, la jeune femme était en effet très rancunière. Un défaut ? Une qualité ? Plutot un défaut, mais cela avait quand même des bons cotés, grace a cela, elle avait aquit une grande détermination, et elle avait apprit a se battre pour obtenir ce qu'elle voulait, et ses désirs étaient bien souvent la mort d'une personne en particulier, et l'argent, toujours l'argent, elle y était acroe.

Elle vint prendre le marque page dans la main du jeune homme, puis, elle le mit dans sa poche. Elle ne pouvait pas le ranger dans son livre, vu que celui ci était resté sur le banc ou elle était quelques minutes plus tot, elle irait le récupérer une fois que cet-te conversation serait finie.


-Et bien...Je ne pense pas que cela soit une raison valable pour pousser les gens dans la neige aussi violament, mais je suis aujoud'hui d'humeur pacifiste, aussi, j'accepe vos excuses.

Mais interieurement, elle lui en voulait bien sur toujours autant, elle voulait juste passer pour une fois une journée calme, certes, elle ne le faisait pas souvent, mais elle avait envie de profiter de cette journée enneigée, car elle avait toujours aimé la neige, sauf quand, étant petite, elle était dans les rues sous la neige, et dans le froid, mais ca, c'était encore une autre histoire.

Cet hommeavait un petit sourire chameur, mais comme Eloane ne regardait jamais les personnes en face, elle ne le remarqua pas, a vrai dire, elle était maintenant en train d'enlever la neige qui était restée collée dans ses cheveux après qu'elle soit tombée sur le sol.

_________________

~Si vous avez besoin d'un PNJ, Mp moi, et je le fairais avec mon double compte ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislao Isario
Boss de la Schya
avatar

Masculin Nombre de messages : 217
Age : 27
Société : Schya
Formation : Tueurs à Gages, Militaire
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: Carabine Colt M4A1, PM 9mm, Bâton Long
Equipement: Grenade aveuglante, Gilet parre-balle, Corde de nylon avec grappin

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Dim 11 Fév - 13:16

Stanisloa voyant qu'elle ne voulait pas s'énerver contrôla son sentiment de haine envers cette femme, même si il aurait préféré quelle soit moins jolie, mais cela ne sera plus valable, une fois que Stanislao en aurait finit avec la jeune femme. Baissant son corps et mettant ses mains sur ses genoux. Il s'excusa platement.

"Désolé, mademoiselle, je crois que je ne contrôle pas encore ma force, désolé si je vous ai fait mal."

Mais en se baissant, le baton long était apparant*. Stanislao, voulait quelle le remarque, mais la raison semblait encore inconnu. De toutes façons, il n'aurait pas de pitié envers cette femme, qui avait lachement assasiné, son Boss. Il tentait de contenir sa colère, mais de savoir qu'il n'avait qu'a se jeter sur elle, pour la tuer, le rendait fou de rage, mais il avait un code de l'honneur, et s'attaquer à quelqu'un sans qu'elle en connaisse la raison, était une raison lâche et sans honneur. Toujours la tête baissé. Il serra son jean avec force, mais cela n'était pas visible pour la jeune femme. Pourtant une envie de vengeance se faisait sentir dans l'air. Relevant un peu ces yeux bleus, il la vue remmetre de l'ordre dans ses cheveux qui avait été mouillé à cause de la neige. Il se releva complètement et s'avança vers la jeune femme.

"Si cela peut appaiser votre rancune, vous pouvez toujours à votre tour me pousser de toutes votre force. Comme ça nous serions quittes."

Dit-il avec un sourire, qui était sincère, mais que lui seul savais qu'il était faux, c'était juste un autre moyen d'énervé la jeune femme, il utilisait la technique des meutes de loups, attaqué sur plusieurs fronts en même temps et joué avec sa proie, en lançant de petits assault en apparence pas trés dangereux mais au final mortelle. Voilà la technique qu'allait utiliser Stanislao, il allait s'amuser avec la tueuse de Sylphius, et prendre beaucoup de plaisirs à le faire.
(*2,03 c'est quand même voyant nan.)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloane Helies
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 693
Société : Mavros
Formation : Recue par la société Mavros
Citation : L'argent FAIT le bonheur
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un sniper, un sabre et un bête pistolet.
Equipement: Un paralisant très puissant, une trousse de médecine et un couteau

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Dim 11 Fév - 15:07

[ >.<, mais tu sembles y tenir a ce qu'elle la voit ta brindille, je l'ai pas précisé, vu que detoute facon, tout le monde porte une arme dans cette ville... Bon, t'as bien été me rejoindre sur le topic, je vais faire en sorte qu'elle voit le baton, tu vas etre content comme ca lol]

Encore des excuses, combien de fois devrait elle les accepter pour qu'il arrête d'en faire... De plus, il ne se contentait pas de les faire, il s'était baissé devant elle. La jeune femme n'était pas vraiment a cheval sur ce genre de chose, aussi, elle ne comprit pas vraiment ce geste, on ne peut pas dire qu'elle ai reçut une très bonne éducation en même temps, la Mavros n'est pas un endroit ou l'on reçoit des cours de bonnes manières...


-Mais enfin, je viens de vous dire que vous étiez pardonné...

Elle vit a nouveau ce grand bâton, mais elle n'y prit pas garde, elle même avait l'habitude de se promener avec un sabre attaché dans le dos, aussi, un simple bâton ne la gênait pas. Elle savait cependant que les armes blanches peuvent parfois être bien plus redoutables que les armes à feu, elle en était l'exemple vivant, elle était plus apte a tuer, a se défendre, a prendre en otage quelqu'un etc... Quand elle avait un sabre, que quand elle avait un gun, mais en revanche, elle était une redoutable snipeuse.
Mais elle n'y prit tout de même pas vraiment garde, il pouvait très bien sortir d'un de ses cours d'arts martiaux, il pouvait aussi être un tueur a gage, c'est vrai, de n'importe quelle société, mais elle ne connaissait pas le désire de vengeance de cet homme. Et elle était plutôt du genre à ne jamais attaquer les gens sans raisons, mais d'un autre coté... Elle n'arrêtait pas de se faire attaquer par des gens qu'elle ne connaissait même pas, des gamins... C'est vrai quoi ! Des gens qui risquent un combat, alors qu’ils n’avaient aucune raison valable de le faire, sont des gamins dans un corps adulte ! Car la vie n'a pas de prix, et on la risque inutilement dans ce cas la.

Eloane fut ensuite surprise de la proposition de cet homme, elle jouait a ce moment la les gentilles, mais il ne fallait pas réveiller le chat qui dormait... Aussi, elle ne se fit pas prier plus longtemps, elle n'eu qu'a mettre les bras en avant, les poser sur le torse de l'homme, a un endroit bien précis, exécuta une petite pression et zou... Dans la neige, les quatre fers en l'air.


- Forcément...Si vous insistez...

_________________

~Si vous avez besoin d'un PNJ, Mp moi, et je le fairais avec mon double compte ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislao Isario
Boss de la Schya
avatar

Masculin Nombre de messages : 217
Age : 27
Société : Schya
Formation : Tueurs à Gages, Militaire
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: Carabine Colt M4A1, PM 9mm, Bâton Long
Equipement: Grenade aveuglante, Gilet parre-balle, Corde de nylon avec grappin

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Lun 12 Fév - 1:22

Stanislao sentant les mains de la jeune femme, sur son torse, allait l'emmener avec lui, mais il fut déstabiliser par quelqueschose qu'il n'avait pas calculé. S'étant laissé distraire, il tomba dans la neuge sur le dos, mais se releva aussi sec, de la neige ayant décollé un peu du sol, le sourire sur les lèvres, le baton long de sortit dans sa main droite, il avait sa main gauche sur la neige.

"Maintenant que nous sommes quîttes mademoiselle, j'aimerais savoir, ce que ça fait pour vous d'avoir tué, le boss de la Schya, cette personne..je la considérais plus comme un ami intime, que comme un contrat, mais malheuresement, vous l'avez tuée, ce qui fait que j'ai pour obligation de venger cette humiliation que vous m'avez faites.."

Ses yeux exprimmaient clairement de la haine envers la jeune femme, mais voyant qu'elle ne semblait pas portés d'armes, il se releva doucement et remit son baton long dans son dos. D'un geste, des épaules, son porte-arme, tomba sur la neige. Ses yeux bleus ciels avait prit une teinte bleuâtre habituelle, dans les moments, où la colère l'envahissait. Il prit deux mitaines en cuir, et les mits au bouts de ses doigts. Il s'avança tout en enfonçant correctement ses mitaines.

"Ce n'est pas que je vous en veuille particulièrement, mais, mes boss, sont assez directif, si un membre échoue, alors ce membre doit choisir entre lavé l'honneur avec le sang de l'assasin, ou alors de démissioner, donc je n'ai pas eu le choix. désolé, mademoiselle, mais votre vie, va s'arrêter dans ce parc enneigés."

Il s'arrêtat à quelques centimètres de la jeune femme, il avait finit de mettre ses mitaines, et d'un coup, prenant la jeune femme, par l'arrière de la tête, il exécuta une pression, qui obligea la jeune femme à la baisser vers l'avant, tandis que Stanislao, faisait monté son genoux, le coup ne put être évité, il remonta le visage de la jeune femme. Il tira doucement sur les cheveux de cette dernière, la faisant souffrir petit à petit. Il la lacha et envoya à nouveau son genoux, mais cette fois-ci dans le ventre de la jeune femme, Stanislao, regarda le corps s'étaler sur la neige fraîche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloane Helies
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 693
Société : Mavros
Formation : Recue par la société Mavros
Citation : L'argent FAIT le bonheur
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un sniper, un sabre et un bête pistolet.
Equipement: Un paralisant très puissant, une trousse de médecine et un couteau

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Lun 12 Fév - 19:46

Après qu'il soit tombé sur le sol, puis, qu'il se soit aussi sec relevé, le jeune homme avait maintenant emoigné son arme, l'amre dont Eloane ne se méfiait jusqu'ici pas vraiment. Elle n'avait pas vraiment lu en lui ses intention hostile, c'est pour cela que, surprise, elle recula d'un pas. Que lui voulait on encore ? si c'était parce qu'elle l'avait fait tomber, il lui avait lui même demandé, aussi, il serait étrange se part de réagir ainsi.

Mais non, ce n'était pas pour cela, loin de la. Non, en réalité, il était la pour vanger Senora, cet enfoiré... Le visage de la jeune femme se figea quand elle entendit le mot "boss de la Schya", bien sur, elle savait qu'il ne voulait parler que de Senora, et certainement pas du nouveau, surtout que cette personne était lui même, mais cela, elle ne le savait pas, pas encore.
Elle ne savait pas trop comment réagir, son arme était sous son manteau, si elle faisait le moindre geste pour la récupérer, elle se prenait surement un grand coup de bâton, ce n'était donc peut etre pas une chose a faire, mais alors quoi... Elle était coincé, elle recula a nouveau d'un pas.


*Putain, mais je suis conne, quelle idée de sortir sans mon sabre...*

-Cette affaire... Ne concernait... Que lui... Et moi...

Elle parlait avec beaucoup d'interuptions, qui duraient quelques secondes chacune, elle devait maitriser sa haine, la haine se s'être faite bernée. Ses poings étaient serrés, ses dents idem, ses yeux était devenus verts, symbol qu'elle était extremement ennervée.
Oui, la couleur des yeux de la jeune femme changeait en fonction de son humeur, mais je ne vais pas faire ici un résumé, ce n'est pas le sujet du moment.

Elle le vit mettre ses mitaines de cuire, cela n'annoncait rien de bon, mais bizarement, elle arreta de reculer, elle en avait assez de toujours fuire devant les autres. Elle aurait d'ailleurs surement mieux fait de partir en courant, car la suite n'était pas des plus gaie, pour elle.


-Qui vous dit que je vais me laisser avoir aussi facilement...


C'est vrai, elle n'était pas une personne exessivement douée dans l'art du combat, mais a présent, elle était devenue très endurente, surement grace a tout sess entrainements du moment, et notament ses petits "joging", ou elle s'infligeait a elle même les pires soufrances pour etre prète face a ses adversaires.

Puis, il l'attaqua, elle ne put pas vraiment décrire ce qui se passait a ce moment la, ca allait bien trop vite pour elle. Elle se prit beaucoup de coups de genoux et avant qu'elle n'ai pu dire ou faire quoi que ce soit, elle se retrouvait à nouveau dans la neige.
Ele secoua la tête, vit qu'elle avait craché un peu de sang après ce splendide coup de genoux, puis, elle se releva, l'essuyant d'un revers de la main, elle regarda Stanislao, et elle lui sourit.


-Décidément, tous des laches... Les Schya sont des petits merdeux laches, tu préfères t'attaquer a une personne désarmée, plutot que de venir me voir quand je suis en mesure dee contre attaquer... Ce ne m'étonne pas vraiment pour tout dire, j'aurais du m'en douter, en te voyant avec tes vetements de bourges, tes paroles de bourge, ta coiffure de bourge...

Certes, elle allait attiser sa colère, mais de toute facon, quitte a se faire tabasser, elle n'allait pas se laisser faire, moralement, parce que physiquement... sortant plus d'une opération qui ne la laissait pas libre de ses mouvements, elle n'avait pas vraiment la moindre chance de s'en sortire.

_________________

~Si vous avez besoin d'un PNJ, Mp moi, et je le fairais avec mon double compte ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislao Isario
Boss de la Schya
avatar

Masculin Nombre de messages : 217
Age : 27
Société : Schya
Formation : Tueurs à Gages, Militaire
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: Carabine Colt M4A1, PM 9mm, Bâton Long
Equipement: Grenade aveuglante, Gilet parre-balle, Corde de nylon avec grappin

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Mar 13 Fév - 0:12

Le corps massif de Stanislao, n'était encore pas tout à fait à son maximum, ne sentant pas échauffé, il n'avait pas forcé, sur ces muscles. Voyant le sang coulé, le long du visage de la jeune femme, à partir de ces lèvres, cela le fit sourire. Comme elle reprenait un peu ses esprits, elle tenta de toucher Stanislao à ses sentiments.."Décidément, tous des laches... Les Schya sont des petits merdeux laches, tu préfères t'attaquer a une personne désarmée, plutot que de venir me voir quand je suis en mesure de contre-attaquer... Ce ne m'étonne pas vraiment pour tout dire, j'aurais du m'en douter, en te voyant avec tes vetements de bourges, tes paroles de bourge, ta coiffure de bourge"..Mais malheuresement, Stanislao, ne se sentait pas comme un membre de la Schya, il afficha un sourire sur son visage, mais intérieurement, il savait déjà ce qu'il allait dire pour rabattre le caquer à cette demoiselle, c'est vrai que des coups auraient fait taire, la jeune femme, mais cela était méprisable, pour Stanislao de frapper une femme. Et puis il savait trés bien qu'elle était bléssé à cause de son attaque contre Senora. Il s'avança doucement vers elle, échauffant son cou, il faisait des cercles, et faisait craquer les articulations de son cou. Arrivé devant le corps de Eloane, il fit craquer ces phalanges, avant de jeter un regard froid à la jeune femme. Il se baissa tranquilement, ne craignant pas les coups, le visage serein, il se prit quand même un coup de pied dans le visage, le pied accompagnant le visage dans la direction de gauche. Stanislao sourit et attrapa la jambe de la jeune femme. Il se releva, tenant pitoyablement, Eloane par la jambe.

"COMMENT OSE-TU ME PARLER D'HONNEUR ALORS QUE TU N'EN AS MÊME PAS UNE ONCE DANS TON CORPS!!!!"

D'un coup, Eloane prit de la hauteur, Stanislao, avait sauté, tout en tenant la jambe de son adversaire, il entoura la jambe d'Eloane, entre ses deux cuisse, et à cause de la gravité, il revenait rapidement en direction du sol, personne n'aurait put amortir le choc, car les deux poids, s'ajoutait, et si Eloane, voulait perdre l'usage de ces bras, s'est le meilleur moyen. Touchant le sol, la neige s'éleva du sol, mais bizarement, Stanislao tenait toujours Eloane, mais cette fois, il la tenait par le col. La tête baissé, il semblait souffrir lui-même de ce qu'il faisait à Eloane, mais il n'en était rien.

"Tu..t'es attaqué à lui, alors que la Schya, se faisait attaquer par la Synnefo, tu as agi en lâche, car tu n'es qu'une lâche, ne parle pas des autres, tant que tes actions prouveront que tu es pire que ceux que tu insulte, forcé ton corps à se dépasser, tous ça pour tuer un homme, je ne sais pas ce qu'il t'as fait, mais sincérement, j'en ai rien à faire, mais que tu l'es tué dans son dos, cela est impardonable, pour quelqu'un qui pratique, le maniement des sabres."

Il lança le corps d'Eloane en hauteur, et attendant dessus, il concentra sa force musculaire dans son poing. Soudain, il se propulsa à la rencontre d'Eloane, ce qui intensifia les dommages, et rouvrit une des blessures d'Eloane, Mais bizarement, Stanislao, récupéra Eloane avant qu'elle ne touche le sol. Si elle avait touché le sol, toutes ses blessures se seraient rouvertes.

"De plus, je ne me considère, pas comme un membre de la Schya, je suis ici de mon plein gré, car je voulais te faire ressentir la même douleur que tu as fait subir à Senora, et à une autre personne, que je tiens en estime, avise toi seulement de la toucher, et tu m'auras sur ton dos à vie. Peu importe où tu iras, je te suivrais pour te tuer."

Il avait Eloane dans ses bras, il la reprit à nouveau par le col, presque à contre coeur. Son poing partit dans le ventre d'Eloane, mais bizarement, Stanislao se retînt de la frappée, il en avait assez, mais sa conscience, le poussait pourqu'il venge Senora. Son regard bleuâtre réapparu devant Eloane.

"Tu es prévenu, et préviens ton petit copain..Comment c'est déjà son petit nom? Sword?? Sword Amano, c'est ça.. Si vous touchez à un seul membre de la Schya, vous aurez à faire mes hommes et à moi-même. Et si mes manies et ma coiffure, ne te plaisent, je n'y peut pas grand chose, j'ai été élevé de cette manière."

Il lacha la jeune femme en piteux était dans la neige blanche qui commençait à être taché de sang. Le vent frais souffla sur les deux jeunes gens, ce qui les raffraîchit un peu.

"Et pour en revenir au faite que tu était désarmée, je ne vois pas où est le problème, je suis moi aussi désarmée, et pas une seule fois, je n'ai utilisé, mon baton long contre toi. Car, contrairement à ce que tu crois, la Schya, n'est pas constitué de lâche, mais elle est constitué de personne ayant dans leurs gênes, les bases fondamentales de l'honneur d'un guerrier, des bases que tu n'as pas à ce que je vois. Mais bon maintenant, tu es quitte avec Senora, donc mon tour attendra, donc je te laisse tous le temps que tu veux pour te soigner et t'entrainer, et dés que tu le voudras, nous ferons, un combat, toi contre moi ,ou si tu veux que ton copain meure aussi alors il pourra aussi venir."

Le ton sûr de soi et de ses capacités de Stanislao, avait le don de m'être en rogne, n'importe qui qui serait la cible des remarques.

_________________


Dernière édition par le Mar 13 Fév - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloane Helies
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 693
Société : Mavros
Formation : Recue par la société Mavros
Citation : L'argent FAIT le bonheur
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un sniper, un sabre et un bête pistolet.
Equipement: Un paralisant très puissant, une trousse de médecine et un couteau

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Mar 13 Fév - 18:30

C'était vrai que ne se contentant pas de déballer ce qu'elle avait sur le coeur, la jeune femme avait tenté de blesser Stan (je mets l'abréviation, c'est trop long sinon lol). Mais apparemment, ce n'était pas le genre de personne avec qui cela marchait, une des techniques de la jeune fille avait donc échoué. Elle en avait bien une deuxième, mais cela faisait maintenant un mois qu'elle s'était promis de ne plus l'utiliser, puisqu'elle consistait tout simplement a user de ses charmes, dans le sens elle enlève ses vêtements (lol), bien sur, elle n'allait jamais plus loin, mais pour un homme, le plus souvent, le fait de se retrouver face a un corps de femme nu l'empêchait de la frapper. Mais maintenant, comme elle était une personne fidèle, elle n'utilisait plus ce moyen. De plus, même si elle le faisait encore, jamais elle ne s'abaisserait a le faire a quelqu'un qui était la pour venger Senora.

Il faisait craquer ses os pour l'impressionner, pitoyable, elle voyait les apprentis de la Mavros en faire autant... Elle allait morfler, elle le savait, elle n'était pas en état de se battre, elle n'avait rien pour cela, de plus, le fait de s'être faite bernée aussi facilement l'avait limite rendue dépressive... Bref, elle n'allait sûrement pas faire long feu s'il se mettait à l'attaquer.

Aussi, elle ne bougea pas d'un pouce (tu te débrouilles pour ne pas faire jouer mon personnage, elle ne l'attaque PAS, après, tu vois comment il lui chope la jambe, ça c'est ton problème :p). Sans qu'elle ne sache trop pourquoi, il lui avait prit la jambe, comment il avait fait ? Elle n'en savait absolument rien, mais quoi qu'il en soit, il était a présent lui aussi en train de lui tenir un charabia sur l'honneur, qu'elle n'écoutait pas d'ailleurs.

Puis, après son "magnifique" discours, il passa a l'action, Eloane ne laissait tout simplement faire, comme on dit, c'est quand on résiste qu cela fait mal. Elle était assez souple, aussi son corps suivait à peu près les mouvements de l'homme. Elle eut tout de même mal, quand ils retombèrent sur le sol, mais elle ne laissa paraître qu'une petite grimace, comme je l'ai déjà dis, au cours de ces dernières semaines, Eloane avait été habituée a la souffrance, de plus, depuis qu'elle et Sword ne se voyait plus, justement a cause du meurtre de Senora qu'elle avait fait sans lui, son corps vide d'émotion se laisser aller a la dépression a la moindre petite contrariété, aussi, souffrir lui devenait égal.

L'attaque que Stan faisait à Eloane était plutôt connue, plus les gens résistaient, plus elle faisait mal, mais ce n'est pas pour autant que la jeune femme n'avait pas mal, bien au contraire, elle avait juste moins de mal à le cacher.

Décidément, il était bavard, mais elle n'écoutait rien, elle faisait comme les ados qui se font enguirlander par leurs parents, elle regardait dans le vide, pensant à ce qu'elle puisse être en train de faire de mieux, mais sans prendre la moindre attention a ce qu'il disait.
Si elle avait écouté, elle aurait pu entendre une erreur de jugement la part de Stan, pour lui, forcer son corps a se dépasser était une mauvaise chose, quand on le faisait pur tuer quelqu'un, mais il n'y allait pas du bon point de vue, il fallait qu'il résonne de la façon suivante : elle avait forcé son corps a se surpasser, pour réaliser le but de sa vie. Et dans ce cas la, son acte prend tout de suite plus de sens.
Mais en revanche, quand on voyait les résultats de cet acte, il en perdait, Sword, furieux de ne pas avoir tué Senora lui même, préférait ne même plus voir la jeune femme, et aussi, pour cela, elle s'en voulait, elle en avait mit du temps a trouver une personne a qui elle tenait, et qui tenait a elle, mais elle l'avait perdu, pour une stupide envie de vengeance, certes stupide d'un point de vue extérieur, mais pas du siens, du siens, elle avait réalisé son rêve, venger ce long et douloureux séjour que Senora lui avait infligé a la Schya.

Quand elle sentit le poing de l'homme sur elle, elle sentit également un déchirement dans son ventre


*l'enfoiré... Ma cicatrice, elle s'est ré ouverte...*


Quand il se mit a parler de cette "autre personne", Eloane comprit de suite de qui il voulait parler, décidément, elle n'avait pas assez d'un chevalier servant, il lui en fallait des tas, d'abords Andreas, maintenant ce gus... Dans les bras de stan, elle se força a sourire, pour cacher sa souffrance sûrement, elle n'arrivait pas a se défendre, mais elle ne lui cedrait pas mentalement, ça non, il l'avait eut sur le plan physique, mais il ne l'aurait pas sur le plan psychologique.


-Cette pute a donc encore un esclave a son service, ça m'étonne pas... Remarque, quand on te regarde bien, on comprend que t'ai besoin de ses services, c'est vrai qu'une fille que tu payes pas, ça doit pas arriver souvent...

Elle se laissa a nouveau frapper, a quoi bon résister, cela ne servait a rien, elle n'avait pas besoin de cela... Elle préférait garder ses forces pour après le combat, car une chose était sure, cette fois elle ne serait pas celle a qui on vient en aide, elle se débrouillerait seule pour rentrer a la Mavros.
Elle était balancée un peu dans tout les sens, elle ne pouvait pas vraiment dire ce qu'il était en train de lui faire, elle soufrait en silence comme un dit, une véritable poupée de chiffon, Stan aurait pu manier un cadavre, cela aurait donné la même chose.


-Tu peux pas parler d'autre chose que de gens qui ne sont pas la pour parler eux même... Ce genre de problème... elle reprit difficilement sa respiration. Ce genre de problème, c'est a moi de les réglé, c'est moi que t'as attaqué non ?

Tombant dans la neige, elle laissa s'échapper un petit bruit, fit une grimace marquée, mais ne tenta rien de plus, elle se vengerait, plus tard...

Elle recommença a se perdre dans ses pensées quand lui recommença son spitch sur les Schya, des petits enfants de riches, qui avaient reçu une belle éducation, payées par leurs vieux, ils avaient été dans les belles écoles, mais un jour on leur avait piqué leur nounours, donc, ils sont allés voir papa maman, parce que la vilaine fille aux cheveux rouge elle était méchante... enfin, tout cela, c'est ce qu'elle pensait, bien sur (pas moi hein ^^" lol).

Mais elle l'écouta, à partir mot "Senora,", qui avait raisonné dans ses oreilles.


-Quittes, tu penses que nous sommes quittes ? Nous serions quittes si un de ses toutous n'était pas venu pour le défendre, ou a la limite, si sa blondasse (qui était brune lol) était venue pour le venger, mais toi t'étais ou pendant tout ce temps hein, tétait ou ? Une chose que je sais, c'est que t'étais pas la, donc, en faisant cela, t'as juste créé un conflit entre toi et moi, même si tu me buttais maintenant, ça n'aurait rien a voire avec cet enfoiré, peut être que je n'ai aucun honneur, mais moi je l'ai tué de mes propres mains, je n'ai jamais tenté d'envoyer quelqu'un d'autre a ma place, et même s'il m'avait tué, jamais je n'aurais accepté qu'on lui fasse quoi que ce soit en mon nom !

Elle s'était énervée, elle avait utilisé une bonne partie des forces qu'elle avait économisé. Elle plaça sa main sur son ventre, regarda à quel point il était ouvert. Elle se mordit la lèvre inférieure, mais cela ne suffit pas à empêcher une petite larme de couleur le long de sa joue.

*Vas y, butte moi, ça t'avanceras a quoi... rien a foutre de toute façon, j'en ai plus rien a foutre...*

_________________

~Si vous avez besoin d'un PNJ, Mp moi, et je le fairais avec mon double compte ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislao Isario
Boss de la Schya
avatar

Masculin Nombre de messages : 217
Age : 27
Société : Schya
Formation : Tueurs à Gages, Militaire
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: Carabine Colt M4A1, PM 9mm, Bâton Long
Equipement: Grenade aveuglante, Gilet parre-balle, Corde de nylon avec grappin

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Mar 13 Fév - 19:53

[tu peux pas faire plus long tant qu'a faire -_-' ]
La dernière tirade de Eloane mit Stan hors de lui, elle avait raison dans le fond, mais cela, il n'en avait rien à faire. Ces hommes qui attendait autour du petits bois, sentirent une fureur émané de leur Chef. Ils se précipitèrent tous à l'intérieur et mirent en joue, non pas Eloane, mais bien Stan. Ce dernier était les deux genoux dans la neige, la tête baissé, les mains plongés dans la neige fraîche. Il y avait à peu prés 5 hommes qui étaient arrivés, trois d'entre eux, s'approchèrent de Stan doucement, et se jetèrent sur lui, naturellement, ils tombérent sur le sol, mais bizarement Stan se laissa faire, c'est aprés avoir remarqué ça, qu'ils regrétterent ce qu'ils avaient tenté de faire. Stan se releva rapidement, la main à son baton long. Les trois hommes étaient toujours sur son dos, essayant tant bien que mal de le retenir. Soudain d'un coup d'épaule vers le haut, il en fit lacher un, et levant sa jambe droite du sol, il pivota pour frapper l'homme au ventre, ce dernier alla s'écraser violament dans la neige. Les deux autres allèrent voir l'état de leur compagnon, il était évanoui. Il restait deux hommes sur le dos de Stan. Il attrapa de sa main gauche, le bras d'un des hommes dans son dos, il le déposa au sol, et d'un seul coup, mit sa jambe gauche prés du cou de l'homme tout en tenant le bras de ce dernier. Un sourire sadique apparut, et Stan poussa son pied d'avantage, faisant évanouir son adversaire sur le coup, l'homme, Stan, envoya un rapide coup de genoux dans le ventre de l'homme qui venait de s'évanouir et prenant la vitesse de sa précédente attaque, il exécuta un salto loupé, se laissant retombé sur le dos, écrasant, le troisième homme. Il se releva et prenant les deux mains de l'homme, il l'envoya dans un arbre. Quand le contact se fit entre l'arbre et le corps, l'abre bougea et de la neige tomba sur l'homme. Les deux derniers survivants, semblaient tremblés de tout leurs membres. Ces personnes ne faisaient pas partis de la Schya, mais du groupe d'information de Stan. Stan se retrouvant debout au milieu de la neige fondu, se tourna vers les deux derniers hommes, il s'avança comme un zombie, et porta la main à son bâton long, il le sortit rapidement, c'est alors que les hommes tirèrent à bout portant sur Stan. Ce dernier sourit et fit tournoyer son bâton long devant lui, les balles ricochaient à chaque fois sur le bâton qui laissaient des trainés de neige quand il s'élevait du sol. Quand les armes des deux hommes s'enraillèrent, Stan se propulsa en avant. Il arriva sur la droite de l'homme et passant son baton long devant le cou de l'homme, il passa son corps dans le dos de ce dernier et reposant ses pieds du côté gauche, il tira sur ses bras pour envoyer l'homme qui avait le cou bloqué entre les mains et le baton de Stan, l'homme tomba lourdement dans la neige, la respiration coupé. Le dernier regarda terrifié Stan, ce dernier tourna son regard et marcha doucement vers sa prochaine victime. Ce dernier n'étant plus armée, se lança en avant, mais Stan l'évita et arriva dans son dos, prenant appuis sur le dos de son adversaire, Stans se propulsa en hauteur et envoya son baton qui tournoya dans les airs, frappa son adversaire dans les homoplates et revînt dans les bras de son posseseur. Stan récupéra son arme et s'avança alors vers Eloane qui avait eu le droit à la démonstration de la puissance d'un gus dans ce genre. Mais ça colère n'avait toujours pas baissé. Il arriva en face d'elle, l'air menaçant. la respiration aletante, il ne montra toujours pas son visage qui était rongé par la haine et la colère.

"Je n'étais certes pas là, mais je n'étais pas là, à cause de Senora, c'est lui qu'il me l'avait demandé, cet abruti heureux, m'as sortis qu'il n'y avait aucune menace sur lui, et je l'ai cru.. Si j'évais été là, tu ne l'aurais même pas put l'approcher. Je vais te dévoiler la relation que j'avais avec Senora."

Il releva la tête, découvrant des cheveux en bataille, des yeux gorgés de haine et un visage creusé par la colère.

"J'étais son garde du corps..J'ai du partir en Italie, à cause de lui, pourtant, je ne voyais pas pourquoi, il voulait que j'y aille, toutes ma famille y est morte..Donc je ne porte plus trop ce pays dans mon coeur..."

Voyant une larme coulé, le long du visage de Eloane, Stan, se prit les deux yeux lachant son baton long, qui tomba dans la neige, il tomba à genoux devant Eloane. Tentant de faire disparaître la vue de sa soeur en pleurs. Il réussit à se calmer, et remit son bâton long dans son porte-arme. Il releva ses yeux qui étaient redevenus bleus ciel.

"Je crois que tu trompe sur un point, si Senora, t'avais tué, tu es sûr que personne n'aurait essayé de te venger en ton nom?? En tout cas je pense que Sword serait venu pour tuer Senora si ce dernier t'avait tuer. Et pour en revenir à toi et moi, je suis venu de mon plein gré, en réalité, je ne veux pas venger Sylphius, si il s'est fait tué, c'est de ma faute, et donc c'est pour venger mon erreur que je suis venu te voir, pour te mettre en garde."

Stan approcha son doigt du visage d'Eloane et essuya la larme qui coulait sur le visage de cette dernière. Il le retira et sourit à la jeune femme, qu'il y a quelques minutes, il aurait sûrement tué sans hésitation.

"Les femmes ne devraient pas pleurer pour des bêtises, ou quand la mort est en face d'elles. Elles devraient se battre aux lieux de baisser les bras..Même si pour certains hommes, ils aiments intervenir, pour rassurer les jeunes femmes en pleurent. Dit-toi que c'est ce qui t'as sauvée, aujourd'hui, si tu n'avais pas versée, une larme, j'aurau sûrement pas perdu le contrôle de ma haine et je t'aurai tué sans regret."

Stan, se releva et se frotta sa veste qui étaient un peu sale,il regarda les cinq corps d'hommes dans le petits bois. Il prit son portable, et appela l'hopital pour qu'il vienne cherchés 6 personnes. Il tourna son regard vers la jeune femme, et parut moins tendre.

"Rétablit-toi vite, je n'aimerais pas que tu vienne te battre contre moi, avec toutes les blessures qui se sont rouvertes."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloane Helies
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 693
Société : Mavros
Formation : Recue par la société Mavros
Citation : L'argent FAIT le bonheur
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un sniper, un sabre et un bête pistolet.
Equipement: Un paralisant très puissant, une trousse de médecine et un couteau

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Mar 13 Fév - 20:34

[Arg X_x, mais je fais des paragraphes moi au moins TT]

Elle s'attendait a ce qu'il réplique, elle n'y avait pas été de main morte, elle avait insulté ouvertement Lily, elle avait encore porté ateinte sur l'honneur des Schyas (pour changer... lol), et de plus, elle avait critiqué l'acte que le jeune homme était en train de faire, en voulant venger son ancien boss. Aussi, elle prit unr profonde inspiration, elle se préparait a recevoir a nouveau des coups comme s'il en pleuvait, mais non, elle attendit les yeux fermés pendant quelque secondes, puis, sentant qu'il ne se passait rien, elle les avait réouvert, pour voir un spectacle plutot étonant, vu la situation dans la quelles ils se trouvaient a ce moment là.

En effet, l'homme s'était totalement désintéréssé d'Eloane, et pour cause, il était en train de se faire attaquer par cinq personnes. Qui étaient elles ? Elle n'en savait rien, mais en tout cas, elle ne semblait pas etre venues ici pour souhaiter la bonne année a stan, loin de la. Celui ci se battait bien, ce qui ne fit pas regreter a Eloane de ne pas avoir tenté de resister, elle n'ausait pas imaginer dans quel état elle se trouverait en ce moment même dans le cas contraire... Une chose de sur, cela n'aurait surement pas été beau a voir, oh non... Déja qu'elle avait des choses étranges mélées au sang qui lui sortait du ventre sans avoir résister, alors si elle l'avait fait...
Le fait qu'il la laisse un peu souffler, elle en profita bien, enfin... Elle fit ce qu'elle pouvait, elle ferma les yeux, essayant d'oublier la douleur provoquée par toutes ses blessures, elle prit de profondes inspirations, calmement, elle ne devait pas ceder a la haine qui bouillonait en elle, elle devait se calme, pour que sa circulation sanguine soit plus lente, pour ne pas perdre trop de sang,cela lui serait surement fatal.

Elle entendait les corps tomber, un a un, serait ce son tour quelques minutes plus tard ? cette question qui bouillonait au fond d'elle, elle essayait de ne pas y penser, mais elle ne pouvait pas ne pas y penser... Quand on sait que sa vie est en jeu, on ne peux pas penser a cette vie, a laquelle on tient tant, on ne peut que penser a la mort qui nous attend surement dans quelques secondes, ce n'est pourtant pas elle que l'on veut, mais c'est a elle que l'on pense.
Après ces bruits macabres, elle entendit des pas, dans le silence qui s'était maintenant installé, des pas qui venaient vers elle, était ce lui ? avait il survecut ? Ou bien était ce un de ces hommes qui l'avait attaqué, et qui avait survecut, et dans ce cas, allié ou ennemis ? La question ne se posa pas bien longtemps, elle entrouvrit un oeil, c'était lui, Stan...

Elle eut une expression un peu amusée, mais elle avait du mal a faire transparaitre sur son visage autre chose que la souffrance pour le moment, même si elle faisait tout pour la cacher. D'ordinaire, après ce genre de coup, elle aurait été cappable de se relever, et de continuer le combat, mais la avec cette blessure qui s'était réouverte, son état psychologique, et ses chances minimes de s'en sortire si elle faisait quoi que ce soit... Elle préférait encore rester sur le sol.


-Ci ce mec t'avais demander de te la fermer, et de te barrer, alors il remonte, d'un point dans mon estime...

*Maintenant, il a... Un point.*

-En même temps... Il a pas hésité a envoyer ses toutous, et plus d'une fois, il devait sois te concidérer comme la dernirère des merdes, ou alors, il t'apréciait peut etre, qui sait... Il était peut etre homo... vu sa gueule...


Elle ne pouvait s'empecher de dénigrer Senora, elle e haissait trop pour pouvoir parler de lui comme si de rien n'était.... Elle avait réussit a le tuer, mais cela n'avait pas enlevé sa haine qu'elle avait pour lui, elle ne lui pardonnerait jamais tout ce qu'il avait fait, même si maintenant, il ne pouva it plus vraiment grand chose contre elle... Vu son état de... Santé lol.
Stan se mettait maintenant a lui raconter sa vie, encore une fois, Eloane partit dans ses pensées, elle n'avait que faire de son histoire, il pouvait bien venir de n'importe ou, elle s'en moquait, tout ce qu'elle savait, c'était qu'il avait osé l'attaquer en le nom de quelqu'un qui était mort, donc, de quelqu'un qui ne peut plus donner son avis, et de plus, quelqu'un qui lui avait apparament interdit de se meller de cette histoire, un acte méprisable jugeait elle.

Quand il se laissa tomber a coté d'elle, elle tenta de rouler un peu plus loin, elle ne voulait pas qu'il soit si près, cela ne la rassurait pas, pas le moins du monde, mais elle se dit au dernier moment, qu'il fallait continuer la poupée de chiffon car en plus de lui épargner d'avoir trop mal, cela avait souvent tendance a agacer ses adversaires.


-S'il m'avait vanger en MON nom, je n'aurais jamais pu lui pardonner, mes affaires personnelles sont MES affaires personnelles. Jamais, je n'accepterais que quelqu'un tue en mon nom, tu m'entend ? Jamais je n'accepterait de diriger des chiens pour aller faire le sal boulot a ma place, je ne suis pas de la même catégorie de gens que VOUS, inferieur ou superieur, j'en sais rien, t'as qu'a décidé, je m'en cogne...


Encore une fois, le fait de parler lui avait provoqué une douleur dans le ventre, mais elle ne broncha pas.

Quand il essuya la larme d'Eloane avec son doigt, elle eut presque envie de le mordre, seule chose qu'elle pouvait encore faire, mais finalement, elle se dit encore une fois, que c'était une chose a éviter, elle se contenta de lui lancer un regard haineux.


-Une... FEMME, ouai, forcément, une FEMME, rien d'autre qu'une FEMME...

Elle se releva a son tour, elle avait eut du mal, mais en entendant le coup de fil qu'il venait de paser, elle n'avait cette fois ci pas pu se controler, elle serrait les dents, elle allait finir par lui sauter au cou pour l'étrangler, s'il continuait ainsi.


-Je... Je ne veux pas de ta pitié !!!! tu m'as bien entendu !!! J'EN VEUX PAS !

Elle tenait difficilement debout, mais ceci était une chose, qu'elle ne laisserait pas passer comme cela, elle l'avait bien dit, elle ne voulait plus jamais etre aidée, jamais...

_________________

~Si vous avez besoin d'un PNJ, Mp moi, et je le fairais avec mon double compte ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislao Isario
Boss de la Schya
avatar

Masculin Nombre de messages : 217
Age : 27
Société : Schya
Formation : Tueurs à Gages, Militaire
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: Carabine Colt M4A1, PM 9mm, Bâton Long
Equipement: Grenade aveuglante, Gilet parre-balle, Corde de nylon avec grappin

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Mar 13 Fév - 21:19

"C'est sûr que tu ne pourras pas lui dire ce que tu pense vu que tu serais morte, pauvre idiote. Si tu veux pas d'ambulance, c'est comme tu veux.."

Il annula sa demande à l'hôpital et leurs dit d'amener que trois ambulances. Il se retourna vers Eloane et la regarda de haut en bas, il s'approcha d'elle. Il la prit au cou, la soulevant de quelques centimètres du sol. Sa main droite libre, il la regarda et relevant la tête sourit à Eloane. Il lacha Eloane et avant qu'elle ne touche le sol, il envoya plusieurs série de coups sur Eloane. Il avait tout fait pour qu'il n'y ait pas de douleurs à chaques contact. Il se retourna et avança un peu.

"Si tu crois que j'ai de la pitié, tu te trompe, c'est juste que je tenais à que tu reste en vie. Mais apparament, tu n'y tiens pas trop, donc je vais te prouver que j'ai pas de pitié, même envers une femme."

Soudain, les vêtements d'Eloane tombèrent en lambeaux sur la neige. Stan avait sa main droite tendu, comme si elle représentait une lame. Il se retourna de 180° et ne fut donc pas totalement en face d'Eloane.

"Quand on porte le Muay Thaï à mon niveaux, notre bras peut alors devenir une véritable lame. Soit heureuse, d'être une femme, sinon tu serais déjà au pays des morts."

Stan commença à avancer vers la sortie du parc, mais regarda de biais, la jeune femme qui était en piteux état, au milieu de la neige. Il se mordit la lèvre inférieur et serra le poing, il pouvait pas la laisser dans cet état, surtout avec dans cette ville, et dans la nouvelle tenue, qu'il venait de lui tailler. Mais aprés tout, elle voulait pas de son aide. Il commença à avancer vers la sortie. Arrivé à la sortie du bois, il trouva l'homme à qui, il avait confié son armement. Il le récupéra et demanda à l'homme s'il n'avait pas une cigarette, l'homme sourit et sortit un paquet. Stan en prit une et se l'alluma. Il attendit alors que la jeune femme sorte et renvoya tous ses informateurs. Il monta dans un arbre et s'allongea dessus, il ferma les yeux attendant que la jeune femme réussise à sortir du petit bois. Aprés peut être qu'il l'aiderait, en tout cas pour l'instant, il en avait plus aucune envie. Il se resassa ce qu'elle lui avait dit et se rappela du moment où elle parlait de Lily et d'un autre "esclaves", il se demanda qui cela pouvait bien être. De plus, si ça ne tenait qu'a Lily, il pensait qu'elle n'aurait pas attendu longtemp avant de vouloir venger Sylphius.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloane Helies
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 693
Société : Mavros
Formation : Recue par la société Mavros
Citation : L'argent FAIT le bonheur
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un sniper, un sabre et un bête pistolet.
Equipement: Un paralisant très puissant, une trousse de médecine et un couteau

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Mar 13 Fév - 21:45

-Je n'aurais pas besoin de le lui dire, je suis sure qu'il est assez intelligent pour comprendre ce que je veux... On a peut etre pas le même code d'honneur que chez vous, mais on en a un, et on le respecte, et c'est pas par l'argent, ou en soudoillant les gens de n'importe quelle facon que l'on y arrive.... Non, on la respecte, parce qu'on est tous dans la merde de toute facon...

Elle n'eut pas le temps de continuer, car le jeune homme l'avait empoigné par le cou, et il la soumevait. Cela l'emechait un peu de respirer, mais elle y parvenait tout de même a peu près, mais elle ne savait pas trop quoi faire, si elle bougeait, cela lui faisait mal, si elle tentait de l'attaquer, a tout les coups, elle ne survivait même pas... Donc, elle attendit que cela se passe, avec une pointe d'angoisse sur son visage, qui se lisait clairement.
Puis, il s'apreta a la frapper, elle ferma les yeux, mais elle ne sentit aucune douleur, pourquoi... Etait ce normal ? avait il manqué son coup ? sa main avait elle été retenue par la pitié ? La jeune femme ne comprenait pas ce qui venait de se passer....


-Je viens de vous dire, que je n'en voulais pas de votre pitié... Donc si vous n'en avez pas, c'est tant mieux...


Elle était debout, elle tenait debout difficilement, mais elle était debout. Mais soudain, une chose qu'elle n'évait absolument pas prévu, ses vetements se déchièrent, et tombèrent sur le sol, elle n'avait plus que ses sous vetements, et son débardeur, dont une des bertelles était cassée.

-Enfoiré de fils de pute ! Revient ici lache, salop abrutiiiiit !!!!

Mais il était déja partit, elle se retrouvait presque nue dans la ville la plus dangereuse du monde, de plus, pour aranger les choses, le soleil allait bientot e coucher, il l'était déja presque completement. Elle regarda sur le sol, ses vetements étaient maintenant inutilisables, elle n'avait pas de quoi se proteger, de plus, on ne peut pas dire qu'elle était du genre a porter des souvetements tels que des cullottes et des brassières, non, c'était plutot le contraire...

*Putain de merde...*

-MERDE !


Ce mor raisonna dans la foret qui était maintenant vide... Stan était encore la pour l'entendre, mais Eloane ne le savait pas. Elle commenca a se diriger vers la sortie du bois, quand elle fut a proximité, non loin de Stan d'ailleurs, elle regarda les lumières de la ville, et elle s'arreta...

-Je vais quand même pas y aller comme ca... Je vais me faire butter, a tout les coups, j'ai pas d'arme en plus...

De rage, elle frappa plusieurs arbres qui était a proximité, mais au fur et a mesure qu'elle le faisait, elle se laissait de plus en plus tomber, pour enfin s'écrouler sur le sol en pleurant comlme une petite fille, autant de douleur, que de rage, que de honte.

_________________

~Si vous avez besoin d'un PNJ, Mp moi, et je le fairais avec mon double compte ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislao Isario
Boss de la Schya
avatar

Masculin Nombre de messages : 217
Age : 27
Société : Schya
Formation : Tueurs à Gages, Militaire
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: Carabine Colt M4A1, PM 9mm, Bâton Long
Equipement: Grenade aveuglante, Gilet parre-balle, Corde de nylon avec grappin

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Mar 13 Fév - 23:22

Stan étant resté dans l'arbre, remarqua l'arrivé de Eloane, celle-ci avait déjà du mal à marché, mais en plus, elle devait tenir ses vêtements qui partaient en lambeaux. Stan ne sourit pas, il n'aimait pas beaucoup humilier ces adversaires, surtout quand ceux-ci sont des femmes, mais elle voulait qu'il la considère comme un homme et donc c'est ce qu'il avait fait. Mais maintenant, il le regrettait un peu. Il la vit s'exciter sur les arbres avant de tomber au sol en pleurs. Il serra le poing et se leva. Il se retourna vers le tronc de l'arbre, contre lequel, il s'était allongé, et frappa l'arbe qui se déracina et commença à tomber sur le sol. Stan se propulsa en arrière. Le bruit sourd se fit entendre et de la poussière s'éleva. Stan en profita, pour passer dans le dos d'Eloane. Il était dérrière elle, la fumée de sa cigarette s'élevant doucement dans les airs. Il inspira pronfondément et se baissa un peu. Il passa sa main droite dans le dos de la jeune femme, tout en disant à voix basse c'est quelques mots.

"Je te l'ai déjà dit, Les jeunes femmes n'ont pas le droit de pleurer pour des choses qui n'en ont pas l'utilité.."

D'un coup sec, Stan frappa la nuque de la jeune femme, ce qui eu pour effet de la faire s'évanouir sur le coup. Il récupéra le corps inerte d'Eloane avant qu'elle ne touche le sol. Il posa délicatement la tête d'Eloane sur le sol et retira sa veste pour la posé sur le corps de la jeune femme. Il ne pensa pas à refermer les boutons de sa veste. Et ayant un peu relevé Eloane, pour lui mettre sa veste, il la prit dans ses bras. Il passa les deux bras de la jeune file sur ses épaules, plaça un de ses bras sous les fesses d'Eloane pour l'empecher de tomber et un autre au niveau du dos pour pas qu'elle ne tombe en arrière. Il sentit la tête d'Eloane contre la sienne, et sourit tout en commençant à avancé.
Il sortit alors du petit bois et emprinta plusieurs ruelles qui étaient vide, mais il regretta son jugement quand il décida de tourner plus tôt qu'il ne l'avait décidé, car quand il entra dans la ruelle, il remarqua qu'une bande de jeune s'adonaient à des jeux pas trés catholique. Il y avait un feu au milieu et quelques jeunes s'amusaient à lancé des bouteilles d'alcool dans le feu, ravivant les flammes. Cela les faisaient rigolés, plusieurs jeunes filles étaient à moitiés nues dans cette ruelle. Il remarqua qu'au fond de cette ruelle se trouvait, un monitcule de Cylindre en béton, dessus se trouvait deux personnes, un homme qui avait le regard froid et qui possédait un bandanas sur sa tête. A côté de lui, sûrement sa copine. Stan, voulut faire demi-tour, mais il sentit que trois jeunes barrait le chemin de sortit. Il s'avança donc un peu, et c'est à ce moment que le chef, s'avança vers lui sautant de dessus son trône de béton. Stan qui était en débardeur noir, ne pouvait pas cacher, ses muscles qui montraient qu'il était un maître d'arts martiaux. Il lança des regards haineux, aux imbéciles qui lui tournaient autour, ainsi qu'autour d'Eloane. Soudain, un eu la mauvaise idée, d'approcher sa main trop prés du dos d'Eloane. Ce fut rapide, le pied de Stan décola du sol, envoyant son adversaire faire un vol plané contre le mur. Les autres jeunes semblaient contrarié, mais le chef sourit. Il s'approcha et Stan découvrit plusieurs cicatrices sur le visage de l'homme. Stan s'approcha du mur, et déposa doucement Eloane contre le mur. Il se retourna et regarda chaque jeunes qui étaient présent. Il sourit tout en faisant craquer ses pahlanges.


"Elle est cool votre baraque, les mecs, vous savez un mattela, ou deux pourrait la rendre plus acceuillantes."

Pas qu'il voulait les insulter, mais il voulait leurs montrer qu'il pouvait se défendre autrement qu'avec ses poings. Aucun des jeunes n'osaient s'approcher de Stan qui gardaient le corps d'Eloane. Soudain, un qui avait dût surement trop boire s'avança en titubant et dit.

"Regardez, il a dût la bourré, pour pouvoir se la faire, ce type, c'est qu'un looser, je suis sûr qu'il s'est déjà fait sa soeur.....mais qu'est que tu fous là arrête!!! Arghhhhhh!!!"

Stan tenait à présent un cadavre entre ses mains, la remarque sur sa soeur l'avait fait sortit de ses gonds, ainsi que le faîte, qu'il ait osé dire qu'il avait drogué Eloane pour pouvoir avoir une relation avec elle, mais rien de tout cela n'était dans ses projets. Se tournant vers le chef de ces attardés, il demanda.

"Qu'est que vous me voulez?? si vous voulez vous battre, je suis prêts, mais si vous touchez à un seul des cheveux de la jeune fille qui se trouve là-bas, je ne ferai aucun quartier et vous tuerais tous un par un.."

Le chef sourit et désigna Eloane. Deux hommes s'en approchèrent, et ils remarquèrent que la veste n'était pas complètement fermés, ils se sourirent et l'ouvrirent complètement, dévoilant la jeune femme dans une tenue pas trés convenable. Stan, serra le poing, la tête baissé, il se lança vers les deux hommes qui avaient osé faire cette action, arrivant rapidement sur eux, il fit un double pied sauté, écrasant les deux visages contre le mur. Il retomba devant le corps d'Eloane, la cachant des regards malattentioné de ces hommes. Stan toisa du regard leur chef qui s'avança au milieu.

"Ok, je vois que tu veux te mesurer à moi, mais je te préviens, c'est un combat de rue avec des régles claires, tous combattants à le droit à l'aide du public."

Stan accepta de la tête, mais se rendit compte que l'aide, était toutes les personnes autour, et que tout le monde était contre lui, mais cela n'était pas graves. Il allait leurs faire subirent, les années d'entrainement qu'il avait subi. Eloane pendant se temps là, se réveillait un peu, mais elle était encore dans les vapes à cause de la perte de sang.

_________________


Dernière édition par le Sam 17 Fév - 17:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloane Helies
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 693
Société : Mavros
Formation : Recue par la société Mavros
Citation : L'argent FAIT le bonheur
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un sniper, un sabre et un bête pistolet.
Equipement: Un paralisant très puissant, une trousse de médecine et un couteau

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Mar 13 Fév - 23:46

La jeune femme frappait violament le sol, avec son poingt droit, puis le gauche, puis le droit le gauche... Elle passait sa rage sur l'herbe pleine de neige, ignorant le froid qui envahissait ses jambes nues qui touchaient le sol. Elle renifla, elle se trouvait ridicule, casiment nue en plein milieu de cette foret, en plein milieu de cette ville... Si elle voulait se faire violer ou quelque chose du genre, elle était sur la bonne voie...
a genoux sur le sol, elle laissa son front s'abaisser, jusqu'a ce que lui aussi touche le sol enneigé, mais elle releva vivement la tete, quand elle entendit ce bruit de fracas, d'ou cela venait, elle n'était donc pas seule dans les parages... Ce n'était pas, mais alors pas du tout une bonne nouvelle...

A cause de la fumée, et du fracas, la jeune femme n'entendit pas Stan arriver dans son dos, elle regardait a droite, a gauche, mais pas derrière, pas encore... Elle ne sentit même pas l'odeur de la cigarette, parce qu'elle était en train de pleurer, et que son nez était maintenant bouché.
quand elle sentit la main de Stan dans son dos, elle sursauta, elle ne s'y attendait pas du tout. Elle se retourna vivement, enfin, juste la tete, les larmes coulaient toujours le long de ses joues, mais elle ne cherchait même plus a le cacher, allait il enfin la laisser en paix, il allait encore la frapper ?

-Si vous êtes la pour..

Mais elle ne pu rien dire de plus, a partir de ce moment, ce fut le trou noit, elle ne se rapellait que d'une pression dans sa nuque, mais rien de plus... Elle était tombée dans les pommes.

Elle ouvrit lentement un oeil, elle n'avait pas du tout oublié ce qui s'était passé quelques dizaines de minutes plus tot, aussi, elle fut surprise, ou était elle maintenant ? Elle n'était plus dans la foret, son corps casi nu était a peu près caché par un manteau, mais celui de qui ? De stan, il était la lui aussi, mais pas seul, il y avait une bande de jeunes tout autour d'elle, et l'ambiance était.. Agitée...


-C'est.. c'est quoi ce merdier encore...
Murmura t'elle.

Elle vt tomber a coté d'elle, le corps d'un homme, et remarqua que la veste qui la couvrait n'était pas fermée. Elle sursauta, elle avait évité de près de se faire "enquiquiner" par un pervers, mais qui l'avait aidé ?

-non c'est.. C'est pas lui ?

_________________

~Si vous avez besoin d'un PNJ, Mp moi, et je le fairais avec mon double compte ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislao Isario
Boss de la Schya
avatar

Masculin Nombre de messages : 217
Age : 27
Société : Schya
Formation : Tueurs à Gages, Militaire
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: Carabine Colt M4A1, PM 9mm, Bâton Long
Equipement: Grenade aveuglante, Gilet parre-balle, Corde de nylon avec grappin

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Mer 14 Fév - 0:32

Stan attendait que son adversaire l'approche, quand il entendit la voix d'Eloane dans son dos, il regarda de biais, c'est à ce moment là que son adversaire lança son assault. Stan qui décontré quelques instant, eu du mal à retrouver son attitude, et ne put que lamentablement se prendre le poing de l'homme en face de lui. Stan décolla du sol avant de retomber en faisant des tonneaux sur le sol caillouteux et où des bouts de verre se trouvaient, Stan n'eut pas la chance d'y échapper, il roula sur un éclat de verre, ce qui lui ouvrit le bras gauche. Il arrêtat ses tours, quand il rentra en contact avec le mur, il n'était qu'a quelques centimètres d'Eloane. Il releva son visage, maintenant poussiéreux vers Eloane et souris.

"Désolé de t'avoir embarqué la dedans, j'aurai peut être dût te laisser dans le bois."

Tout en se relevant, il cracha du sang qui coulait le long de sa bouche, il se tenait avec sa main droite, son bras gauche qui était entaillé sur toutes sa largeur.

"Mais maintenant que je t'ai entrainé la dedans, je crois bien que je dois tout faire pour te sortir de là. Tu ferais bien de fermer la veste, sinon ces sales raclures vont se faire un rince l'oeil gratos, ce qui les enchanteraient d'avantage que moi."

Il sourit et passa sa main sur son visage, essuyant le sang qui coulait de ses lèvres. Le chef des délinquants sourit et fit comprendre à ses potes qu'il n'aurait pas besoin d'eux avec Stan. Cela ne fit que faire rire Stan, c'est vrai qu'il s'était prix un coup nullissime, mais il avait aussi perdu sa concentration à cause du réveil de Eloane. Il mit sa main à son bâton long, mais se rappela qu'il ne pourait pas l'utiliser, avec son bras gauche hors-course. Il serra les dents, la tête baissé, il commença à perdre confiance en ses capacités, avec son bras en moins, il ne pouvait que soit se défendre et ne pas attaquer, soit attaquer et se faire enchainer. Il baissait les bras, seulement à cause d'un handicap. Il se resaisissa et se jeta en avant. Utilisant au maximum, la vitesse de ses jambes, il se retrouva dérrière son adversaire, et allait lui asséner un coup dont il se souviendrai, masi deux hommes lui bloquèrent son bras valide, et il fut arrêté dans sa course. Son adversaire se retourna en souriant et frappa Stan au ventre, faisant recracher du sang à Stan, les deux hommes, le lachèrent et Stan tomba au sol, lamentablement. Il leva les yeux vers Eloane et crut halluciner. Il voyait à côté de la jeune femme dans sa veste, une jeune femme avec de longs cheveux blonds, elle lui souriait, ses lèvres minces et si pulpeuse, rappelèrent le but de Stan. Ce dernier était au sol, entrain de se faire frapper aux côtés. D'un coup, il se releva et frappa de toutes ses forces dans la machoire d'un des gars qui était autour de lui. Ensuite, il sortit de ce cercle que créeait ses adversaires, qui se tournèrent vers lui, le sourire aux lèvres. Il dérapa sur quelques mètres créeant un nuage de fumée. Quand il s'arrêtat, il posa un genoux à terre, et se prit les côtes. Le sang coulait le long de ses lèvres et de son bras gauche. Jamais, il n'avait été autant bléssé. Il haïssait à présent son arrogance, et son ton sûr de soi. Il regrettait surtout d'avoir embarqué Eloane dans cette misère. Il tourna son regard vers cette dernière, et parut un peu triste, mais cela passa vite. Il releva son regard vers le groupe de 6 qui lui avaient mené le combat difficile. C'était décidé, c'est maintenant que ce combat se terminera. Il sortit son baton long et le fit tournoyer de sa main droite. Trois petites teignes s'approchèrent de lui, ne sachant pas trop à qui, ils avaient à faire. Stan sourit et faisant tournoyer son arme, il les frappa d'un coup, tous au visage, les trois jeunes s'écroulèrent au sol, se tenant la tête. Stan tourna son regard vers les 3 restants ainsi que leurs chef. Il remit son Baton long dans son porte arme, car il savait que maintenant cette technique ne marcherait plus. Il attendit donc que quelques chose se passe en sa faveur. Il tourna son regard vers le ciel.

* Nuccia, qu'est que tu ferais à ma place dis moi..*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloane Helies
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 693
Société : Mavros
Formation : Recue par la société Mavros
Citation : L'argent FAIT le bonheur
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un sniper, un sabre et un bête pistolet.
Equipement: Un paralisant très puissant, une trousse de médecine et un couteau

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Mer 14 Fév - 1:03

Mais si, c'était bien lui, il avait maintenant tourné son visage vers la jeune femme, c'était bien lui Stanislao, il se battait a nouveau contre des gens, mais pourquoi ? etait ce les même personnes que celles qu'elle l'avait vu combatre avant de s'évanouir dans la foret ? L'auraient ils suivie jusqu'ici ? Jusque dans les rue d'Ataxia ? Et comment était elle arrivée jusqu'ici ? Elle ne se rappellait pas d'avoir marché jusqu'a cet endroit, non, pas le moins du monde. En plus, dans cette tenue, si elle était venue dans la ville a pieds... Elle s'en serait quand même rappellée, car il lui serait surement arrivé des choses qui ne s'oublie pas...

Elle vit le jeune homme se prendre pas mal de coups, pour finalement venir s'écrouler contre le mur, a quelques centimètres seulement de la jeune femme. Mais qu'est ce qui lui prznait, il n'y avait même pas une heure, il était en train de la frapper, de lui faire subir tout ce qu'il pouvait, et maintenant, il s'excusait, il s'excusait de l'avoir embarqué la dedans.


-Mais qu'est ce que tu racontes encore comme conneries...

c'est vrai que la vesté était toujours ouverte, la jeune femme la ferma, la tenant avec ses mains, mais bon... La vesté était courte, certes, le haut était protégé, mais elle était toujours en string en plein milieu de la rue, et ce n'était pas pour déplaire a pas mal d'homme qui étaient dans cette rue...


-Putain, mais qu'est ce que tu racontes ?

Il sa battait a nouveau, elle ne préférait pas regarder, elle n'aimait pas voir les autres se battrent, sans puvoirrien faire...

_________________

~Si vous avez besoin d'un PNJ, Mp moi, et je le fairais avec mon double compte ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislao Isario
Boss de la Schya
avatar

Masculin Nombre de messages : 217
Age : 27
Société : Schya
Formation : Tueurs à Gages, Militaire
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: Carabine Colt M4A1, PM 9mm, Bâton Long
Equipement: Grenade aveuglante, Gilet parre-balle, Corde de nylon avec grappin

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Mer 14 Fév - 1:38

Les quatres adversaires restant, n'allaient pas attendre Stan, et ils se mirent à courir dans sa direction. Stan sourit les voyants arrivé sur lui à toutes vitesse, il avait trouvé quel style de combat utilisé. Il allait se servir de la Boxe Style. Même avec un bras, il pourrait se débarasser de ses adversaires. Il commença à courir vers ses adversaires. Il sauta évitant le coup de poing du premier et commença à courir sur le bras de son adversaire, Il sauta et frappa le visage de celui qui suivait, ce dernier tomba au sol se tenant le visage. Stan sourit et commença à retomber le coude en premier. Les quatres autres s'arrêtèrent pour voir ce qui allait se passer. Stan qui retombait à cause de la gravité, avait placé son coude en premier poing d'impact. Stan retombit lourdement sur les côtes de l'homme, le coude, comme le genou, sont les parties du corps les plus durs, ce qui fit que les côtes de l'hommes se cassèrent. Des craquements d'os se firent entrendre. Du sang ressortie de la bouche de l'homme, qui commençaient à avoir du mal à respirer. Stan se releva et se reprit le bras.

"Hémoragie interne avec perforation des poumons ainsi que du coeur à cause des fractures de côtes.."

Un sourire sadique apparut sur les lèvres de Stan qui commença à s'avancer vers ses adversaires. Deux d'entres eux s'enfuirent en courant vers la sortie de la ruelle. Stan les regarda déguerpirent devant sa propre face du Chaos. Le chef des délinquants, enleva son bandanas, découvrant une marque, qui surpris Stan, c'était la marque d'un groupe d'élite au Japon, dans l'armée des Yakuzas. Sa haine grandit d'un coup, les responsables de l'incendie de ses parents, ça pouvait être eux. ne contrôlant plus sa colère, il se jeta sur l'homme qui venait de retirer son bandana. Mais il fut arrêter par le dernier des protecteurs du chef. C'était un grand bonhomme, avec une carrure assez impressionante, il devait pratiquer un art martial, rien qu'a voir sa posture. Soudain, Stan qui ne s'y attendait pas vu la corpulence de son adversaire, réagit quand même un peu. Il se protégea la visage du coup de pied direct qui visait son visage. Mais pas assez, sa garde fut balayez par la puissance du coup, et Stan s'envola dans les airs pour s'écraser au sol. Avant de se remmetre debout. Stan essuya le sang qui coulait encore sur son visage et s'élança contre la masse en face de lui. Il prit appuis sur les bras de son adversaire, son genoux se trouvant en face du visage de son adversaire, ce dernier tenta de se reculer pour éviter le coup, mais la deuxième jambe de Stan était passé dans la nuque de son adversaire, et força ce dernier à se manger le coup de genoux, le coup fut violent, sûrement que le crâne n'avait pas résisté. Stan commença à retomber avec l'homme, Stan tenta de prenre appuis sur le corps de son adversaire, mais ce dernier, le retenait pas la jambe. Stan se fit envoyer violament contre le mur. Glissant contre ce dernier, de la poussière s'élevait de là où était tombé le géant que Stan venait de tuer. Stan ne pensait pas qu'il se serait fait aussi malmener, mais c'était son deuxième combat de la journée en peu de temps, son corps n'avait pas encore récupéré de tous les coups. Stan retomba sur ses jambes et cracha le sang qu'il avait dans la bouche. Voyant l'état de son débardeur, il sourit et regarda l'assemblé, tous les regards des mecs étaient tourné, vers Eloane, Stan comprit ce qui se passait et tout en enlevant son débardeur, il se plaça devant elle. Aprés l'avoir enlevé, il le tendit à Eloane.

"Essaye de cacher le bas avec ça, je n'est rien d'autres à te proposer pour l'instant...J'espère que ça te conviendra.."

Ses paroles étaient bréves et entrecoupés de respirations longues et saccadés. Il s'avança vers le chef de cette bande et allait reprendre le combat. Mais il remarqua que son adversaire se mit dans la même tenue que lui. Les deux hommes torse nu, se regardait, l'un voulait tuer l'autre à cause d'un attentat contre sa famille, l'autre pour venger l'honneur de sa bande. Les deux adversaires se jettèrent l'un contre l'autre dans un moment de tension palpable par les spectateurs. Stan avait évité le poing du chef et avait placé le sien dans les pectaureaux en leurs milieux, coupant court la respiration de son adversaire, Stan jeta son adversaire au sol. Et se reprenant le bras, se dirigea vers Eloane. Arrivé à quelques mètres, il sourit et quand il fut prés d'elle, s'allongea à ses côtés. Le souffle court, il tentait de le reprendre, tandis que toutes la bandes se ruait vers leur chef qui était au sol.

"On ferait mieux de déguerpir avant que ses nazes est envies de venger leurs copains que j'ai envoyé à la morgue.."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloane Helies
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 693
Société : Mavros
Formation : Recue par la société Mavros
Citation : L'argent FAIT le bonheur
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un sniper, un sabre et un bête pistolet.
Equipement: Un paralisant très puissant, une trousse de médecine et un couteau

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Mer 14 Fév - 15:36

Elle entendait des bruits de combats, toujours des bruits de combat, même en cette journée ou elle avait décidé de s'éloigner de la violence, ou elle avait décidé de passer une journée comme une femme normale, les combats venaient la hanter, la violence était partout. Depuis qu'elle était toute petite, depuis qu'on l'avait emmené a la Mavros, elle ne connaissait que cela, et maintenant, cette sentation d'insécurité, de ne jamais pouvoir faire autre chose que se battre, ou regarder les autres le faire était en train d'exploser en elle, il lui arrivait de temps en temps de ne plus suporter cette vie, et cette vue de la violence continuelle, puis, elle reprenait sa vie habituelle, se battant sans aucune hésitation, mais la, a ce moment la, elle était justement en train de passer par une de ces "crises".
Aussi, elle s'était mise face au mur, elle avait caché ses yeux avec ses mains, elle ne voulait plus voir cela, mais elle ne pouvait pas bloquer le son. Si elle n'évait pas prévu dans sa tete de passer une journée calme, elle n'aurait jamais été dans cet état la, tout aurait été différent, depuis le début, elle se serait défendue contre Stan, et elle n'aurait pas hésité a, malgrès ses blessures, profiter du fait qu'il était en train de distraire les jeunes de cette rue, pour s'en aller sans la moindre compation pour stan, mais la, elle n'était de un pas en...Tenue, et de plus, elle n'était pas en état, elle était blessée, et elle n'aurait pas su se defendre contre d'eventuels assaillants dans cette ville.

Même quand elle entendu Stan dire a haute voixce qu'il avait fait a cet homme, elle ne tourna pas la tete, elle se cachait obstinément les yeux avec ses mains.
Quand on la voyait dans cet état plus que pitoyable, on avait du mal a s'imaginer qu'elle était capable de tuer des gens, de sang froid, qu'elle le faisait tout le temps, et que la violence était pour elle chose courante, non, vu comme cela, on aurait dit une pauvre petite étudiente qui se retrouve dans une ville de fous a la quelle elle ne connait strictement rien.

elle ne tourna la tete vers le jeune homme que quand il lui tendit son t-shirt, pour qu'elle cache le fait qu'elle n'avait pas de... Pantalon lol. D'ordinaire, même pour cela, elle n'aurait jamais accepté le vetement de quelqu'un qu'elle devait haïre, mais la, elle était tellement terrorisée, et... Pas dans son état habituel, qu'elle le prit, et l'enroula autour de sa taille, cela ne cahcait pas grand chose, et cela ne tiendrait que si elle restait gentiment a genoux sur le sol comme elle l'était a ce moment la, mais c'était toujours mieux que rien.

Puis, il repartit se battre, elle, dans son coin, tentait de ne pas trop regarder.

Il s'écroula ensuite a ses cotés, elle ne savait pas pourquoi, mais cela chassa sa peur, elle se releva, le débardeur tomba, avec cette veste de cuire entrouverte, et ses sous vetements, plus le sang qu'elle avait sur une grande partie du corps, elle ressemblait légèrement, ou plutot.. Elle ressemblait vraiment a une dominatrice lol.


-Ouai... Je te demanderais pourquoi t'as fais ca plus tard...


Elle ne lui proposa pas son aide pour qu'il se relève, parce qu'elle n'en avait pas envie, et parce qu'elle n'en avait pas la force de toute facon.

_________________

~Si vous avez besoin d'un PNJ, Mp moi, et je le fairais avec mon double compte ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislao Isario
Boss de la Schya
avatar

Masculin Nombre de messages : 217
Age : 27
Société : Schya
Formation : Tueurs à Gages, Militaire
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: Carabine Colt M4A1, PM 9mm, Bâton Long
Equipement: Grenade aveuglante, Gilet parre-balle, Corde de nylon avec grappin

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Mer 14 Fév - 16:39

Stan vu Eloane se relever, son débardeur tomba du bas et Stan le rattrapa avant qu'il ne touche le sol. Stan dût utiliser ses jambes pour se remonter à cause de la perte de son bras gauche. A nouveau debout, il tourna son regard vers Eloane. Son regard qui d'habitude était sûr de lui, sans aucune faille, était maintenant complètement changé, il se rendait compte qu'il n'était pas si invicible qu'il le faisait croire, il s'était fait démolir, par des jeunes qui n'y connaissaient rien au combat.
Il se sentait largement inférieur à Senora, pour cette raison, Senora savait gardé un sang froid à tous moments, tandis que Stan était irritable quand on s'en prenait à sa soeur. Même, c'est à cause de son souvenir qu'il ne peut pas se sentir insensible avec les jeunes femmes qui lui ressemblent. Le coeur de Stan est occupé que par l'image de sa soeur, personne d'autres n'y a trouvé une place, sauf deux personnes qu'il respecte. Mais l'un est mort, et l'autre est enceinte, cela est pour dire que même ses parents ne sont pas dans son coeur. Son seul but est de retrouvé sa soeur, mais est que cela est vraiment réalisable? Cela n'est-il pas peine perdu? Trop de questions se posent à Stan sur sa soeur et son but.
En tout cas à l'heure actuel, il devait s'en aller de cette ruelle. Stan ayant son débardeur dans sa main, se le passe sur son bras gauche, et entoura la plaie avec son débardeur. Il fit un noeud avec sa main droite et pour le serrer, tira avec sa bouche. Son bandages de fortunes à présent terminés, il reposa son regard sur Eloane qui semblait encore plus fatigué qu'avant ce combat. Stan sourit un peu, et s'approcha de cette dernière.
Il l'enlaça et la souleva pour à nouveau la porté, même si elle ne le voulait pas, elle ne pouvait pas se débattre et si elle y arrivait, alors Stan tomberait de fatigue. Son bras droit passant sur les fesses d'Eloane, il passa son bras gauche dans le dos de cette dernière. Il commença à avancer, mais tituba. Sa vue se troublait, était-ce là tous ce qu'il pouvait faire?? La fatigue accumulé à ses combats, il n'en pouvait plus, mais il devait s'éloigner rapidement de cette ruelle.


"Je ne sais moi même pas pourquoi je t'ai aidé, mais pour l'histoire de cet enfer , je t'y est emmenée sans trop le vouloir, donc je t'en sortirais dans le même état.."

*Fais chier, ma vue est trop trouble, en plus j'ai du sang qui se colle à mes yeux et qui m'empêche d'ouvrir corectement mes paupières...*

Stan sortit finalement de la ruelle et aperçu rapidement une fontaine. Il s'en approcha et arrivé en face, il déposa Eloane au sol et plongea son visage dans l'eau froide. Il se frotta le visage, l'eau qui naturellement était bleu, commençait à prendre une couleur rouge sombre, le sang se mélangeant avec la poussière. Il sortit finalement son visage de l'eau, il avait réussi à enlever le sang de sur ses paupières et sa vue revenait peu à peu. Il posa son regard sur Eloane qui semblait complètement abatu moralement. Il savait trés bien qu'elle le haïssait, mais il devait quand même faire quelquechose. Il se baissa et passant sa main droite dans les cheveux rouges qui retombaient devant le visage de la jeune fille, il les remonta et lui sourit.

"Sa ne sert à rien de te morfondre, je te ramène à la Mavros pour que tu te fasse soigner, apelle ça comme tu veux, mais ce n'est pas par pitié que je le fais, c'est juste que je supporte pas de voir les jeunes femmes pleurés, ça me rapelle une mauvaise période."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloane Helies
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 693
Société : Mavros
Formation : Recue par la société Mavros
Citation : L'argent FAIT le bonheur
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un sniper, un sabre et un bête pistolet.
Equipement: Un paralisant très puissant, une trousse de médecine et un couteau

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Mer 14 Fév - 17:05

Décidément, ce débardeur noir serait passé a tute les sauces, après avoir servit de t-shirt, il avait servit de jupe, pour enfin finir en pansement.

Eloane plongea son regard dans celui du jeune homme, il avait changé, elle ne savait pas pourquoi, et elle ne chercha pas non plus a comprendre, après tout, c'était son problème, et pas celui de la jeune femme, qui avait autre chose a penser pour le moment, par exemple, elle cherchait du regard quelque chose a se passer autour de la taille mais rien, il n'y avait ici rien du tout. Elle soupira, elle ne savait pas comment elle allait rentrer a la Mavros, dans cet état la surtout...
Elle n'avait pas du tout, mais alors pas du tout prévu ce qui allait maintenant arriver, le jeune homme la portait, encore une fois, mais la première fois, comme elle était a ce moment la inconciante, elle ne pouvait pas s'en souvenire. Elle avait envie de se débattre, elle se l'était promit, plus d'aide, de personne, plus jamais... Et pourtant, elle ne voyait pas de meilleurs moyen pour voyager dans cette ville a peu près en sureté, car elle ne pouvait a ce moment la pas compter sur elle même, elle était dans un trop mauvais état pour le moment...
Il n'y avait pas que le fait qu'il la porte qui la genait, en faisant cela, il avait une main juste sur ses fesses, bien sur, ce n'était pas volontaire, mais vu qu'elle était en sous vetements, et vu ce qu'elle portait comme genre de sous vetements, elle avait toute ses raisons pour se sentir genée... Si l'on ne comptait pas la veste, elle était en sous vetements, car son débardeur partait en lambeau, il devait lui cacher au mieux le nombril, et rien de plus.


-Mon état... C'est quand même toi qui l'a provoqué...


Elle voulait lui montrer que ce n'était pas parce qu'il l'avait aidé, qu'elle allait tout lui pardonner comme par magie, mais comme elle tombait, elle passa a contre coeur ses bras derrière le cou du jeune homme, ainsi, elle était accrochée a quelque chose, et cela devait aussi etre plus facil pour lui de la porter comme cela.

Puis, il la posa, et elle faire elle ne savait pas trop quoi, car elle restait concentrée sur sa main droite... La main qu'avait blessé Senora, il y avait de cela pas mal de temps.Depuis, c'était la qu'elle s'enfoncait elle même son couteau, pendant ces entrainements ou elle s'infligeait a elle même des blessures.


*Putain... J'ai quand même pas fais tout cela pour rien... Faut pas que je baisse les bras parce que je suis blessée... Faut pas... et lui... pourquoi il a fait ca je comprend pas merde ! Il a essayé de me tuer tout a l'heure ! Il fait chier, je veux plus d'aide ! A cause de lui j'en ai eu !


Elle frappa violament le sol avec son poing.

Elle redressa la tete en entendant la voix de Stan, il pouvait dire ce qu'il voulait, pour elle, son acte restait de la pitié, et ca, elle n'en voulait pas, pas plus que son aide, qui lui avait pourtant été précieuse. Sans lui, elle serait surement... ah non, je retire, sans lui, elle serait en train de lire tranquillement dans le parc... Mais en même temps, après lui avoir fait subire cela, il l'avait aidé, c'est cela qui était tellement étrange.


-Cette explication n'est pas suffisante pour moi. Faut que tu le dises, pourquoi tu essayes de me tuer, et quelques minutes après, tu me sauve, et tu m'aides !

Elle se releva, et tituba pour aller vers lui.

_________________

~Si vous avez besoin d'un PNJ, Mp moi, et je le fairais avec mon double compte ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanislao Isario
Boss de la Schya
avatar

Masculin Nombre de messages : 217
Age : 27
Société : Schya
Formation : Tueurs à Gages, Militaire
Date d'inscription : 07/02/2007

Feuille de personnage
Age: 25 ans
Armes: Carabine Colt M4A1, PM 9mm, Bâton Long
Equipement: Grenade aveuglante, Gilet parre-balle, Corde de nylon avec grappin

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Mer 14 Fév - 18:21

Stan sentant que la jeune femme lui parlaient, s'était tout de même aspergé le visage d'eau, pour se réveiller un peu des coups qui l'avaient un peu endormit. Il tourna son regard bleu vers la jeune femme qui s'était levé et commençant à tituber en venant vers lui. Stan s'approcha d'elle et passant son bras droit sous celui d'Eloane, il l'empêcha de tomber. La tête d'Eloane tomba contre le torse de Stan qui la releva pour la mettre à son niveau. Il sourit, et commença son explication.

"Je pense pourvoir te l'expliquer, si tu m'écoute du début à la fin sans en avoir rien à faire, comme tu le faisais si bien avant."

Dit-il en souriant à la jeune femme, il avait le visage creusée par la fatigue, un vent fit virevolter ses cheveux qui découvrirent à nouveaux ses yeux bleus qui avaient repris de leurs assurances.

"Comme je te l'ai dit, je suis venu te voir, pour te mettre en garde, mais tu m'as fait clairement comprendre que tu voulais pas que je te prenes pour une femme, ce que j'ai fait, mais quand je t'ai vu, les larmes coulant sur tes joues, je n'est pas eu la force de te laisser traverser Atxia toute seule, surtout dans la tenue que je t'avais faite...Tu apelle ça de la pitié, de ton point de vue, mais pour le mien, c'est une faiblesse que je pourrai jamais surmonter, tous ça à cause d'une seule femme..Tsss je me trouve ridicule de posséder une telle faiblesse alors que j'étais surnommé "Demonio" par mes patrons..Mais bon je dois t'ennuyer avec ma vie...Mais j'aimerais savoir pourquoi tu n'as pas tenté de me tuer, à plusieurs reprises?"

Le ton du jeune homme, était doux et calme, malgrés que ces deux là soient ennemis, Stan ne pouvait faire autrement que d'aidé, Eloane à cause du faîte que par ses pleurs, elle a prouvé qu'elle avait encore de l'humanité et qu'elle avait aussi rappelé à Stan, le moment douloureux, où il avait assasiné son premier homme. Soudain, les yeux de Stan s'écarquillèrent. Il posa sa tête contre l'épaule gauche d'Eloane, passa sa main droite devant sa bouche. Sa main gauche était au niveau de son coeur. Il se sentait mal, soudain du sang coula le long de sa main, son bras gauche recommençait lui aussi à saigner. Il avait beaucoup trop forcé sur ses muscles et ses réserves. Stan regarda sa main couverte de sang avant de sentir son corps devenir de plus en plus lourds. Il commença à glisser de sur Eloane, avant de s'écrouler au sol, dans un bruit lourd. Ses mains étaient inanimés, il avait du sang qui coulaient maintenant un peu moins, de ses lèvres. Stan tenta de se relever, mais il ne parvînt qu'a cracher encore plus de sang. Il se dégoutait lui même devant sa faiblesse, il s'était montré idiot. Si Eloane voulait s'enfuir, ou le tuer, elle pourrait en profiter maintenant, aprés tout, si elle était dans l'état où elle est actuellement c'est à cause de lui. Devant ses yeux, les étoiles du ciel d'Ataxia commençait à disparaître peu à peu. Son torse qui était nu, touchait la pière fraîche du sol. Mais cela ne l'affectait pas. Il ne ressentait plus grand chose.Il commençait à s'endormir peu à peu quand deux petits oiseaux vinrent se poser sur la fontaine pour faire leurs toilettes arrosant par la même occasin le visage de Stan qui se réveilla rapidement. Il était encore dans les vapes mais il était encore en vie, il ne devait plus lui rester beaucoup de force, mais assez pour allez à la Mavros. Mais se croyant toujours dans un rêve, il commença à murmurrer le nom de sa soeur.

"...Nuccia...revient..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eloane Helies
Tueuse à gage
avatar

Féminin Nombre de messages : 693
Société : Mavros
Formation : Recue par la société Mavros
Citation : L'argent FAIT le bonheur
Date d'inscription : 27/12/2006

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Armes: Un sniper, un sabre et un bête pistolet.
Equipement: Un paralisant très puissant, une trousse de médecine et un couteau

MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   Mer 14 Fév - 18:42

Les deux personnes se soutenaient mutuellement, sans l'appuit de Stan, Eloane tomberait surement sur le sol, mais en même temps, elle n'aimait pas ce contact avec cet homme... Mais elle n'avait ni la force morale, ni la force mentale pour faire quoi que ce soit pour éviter ce contact, elle n'avait pas envie de se fatiguer pour une telle chose, la ruote jusqu'a la Mavros était encore longue, et elle n'était pas sans danger qui plus est.
Si elle avait encore son portable, elle aurait pu appeller un taxi, comme elle le faisait toujours, mais depuis que Senora avait mit en miettes le siens, elle n'avait pas encore eut le temps d'aller s'en acheter un autre. on aurait pu croire que c'était l'argent qui lui manquait, mais bien au contraire, la jeune femme était une personne très riche, elle avait de l'argent a foison, mais elle était aussi extremement avare, et elle reffusait de dépenser plus de 40% a chacun de ses salaire, le reste, elle l'économisait, elle n'y rtouchait jamais. Tout son argent était caché, quelque part, elle n'avait pas de compte en banque, elle ne faisait pas confiance a ce genre d'établissement. Mais avec tout cet argent amassé au cours des années, on peut dire qu'elle était maintenant millionaire, car il lui arrivait certaine semaines de gagner 2000$ par jour, aussi... Faite le calcul, ne serait ce que ur seulement une semaine, c'était déja pas mal ^^".

La jeune femme n'avait pas écouter jusqu'ici Stan, car quand il lui avait parlé la dernière fois, il était en même temps en train de la frapper, la fierté de la jeune femme l'obligeait alors a ne pas l'écouter, et a tout faire pour qu'il s'énerve. Mais maintenant, elle lui devait quelque chose, elle n'était pas du genre a aimer avoir des dettes, mais elle les payait toujours.
Elle se devait aussi déja de l'écouter, et ce n'est pas cela qui allait l'empecher de le tuer plus tard pensait elle.

Le raisonnement de Stan n'était pas dénué de sens, au contraire... Il savait apparament reconnaitre ses faiblesses, et il ne les appréciait pas, mais qui apprécit ses faiblesses ? Surtout dans ce monde a la moindre d'entre elle, peut vous etre fatale.
a question qu'il lui posa elle non plus n'était pas idiote, la réaction de la jeune femme pendant le combat avait du lui sembler étrange, mais ele avait très bien ce qu'elle faisait a ce moment la.. Elle avait simplement un esprit de survie assez développer, et elle préférait souffrire un peu, plutot de souffrire encore plus, puis mourire, juste pour pouvoir se dire qu'elle ne s'était pas laissé faire... De plus, elle n'avait aucune honte a avoir de ce qu'elle avait fait, c'était même une chose assez maligne, en ne faisant rien, elle avait pu plus accompagner les mouvements de stan, qui lui faisait quelques prises, et ainsi, son corps avait beaucoup moins souffert.


-Si je n'ai rien fais, c'est parce que je ne pouvais rien faire... Mais te réjouis pas trop vite, je suis pas toujours comme ca...

*Et de toute facon, si j'y était restée, je crois qu'il n'y aurait plus personne pour me regréter...*


Elle baissa le regard quelque secondes, puis, elle sentit le corps de l'homme devenir de plus en plus lourd contre elle, elle ne réussit pas a le soutenir, aussi, il tomba sur le sol, et elle faillit bien le suivre, mais elle réussit tout de même a tenir debout.

Elle le regarda sur le sol, c'était le moment de s'enfuir... Mais elle ne partit pas, elle s'agenouilla a coté de lui. Elle s'arracha une mèche de cheveux, et sortit de on ne sait pas trop ou (c'est juste pour faire avancer le topic lol) une aiguille.


-Que ce soit bien clair entre nous, si je fais ca, je ne te dois plus rien par la suite !


Elle ne savait en réalité pas vraiment pourquoi elle le faisait, mais elle commencait a recoudre le bras de l'homme, qui était beaucoup ouvert, elle avait apprit quelques bases dans la médecine, ce ne serait que temporaire, mais cela allait surement un peu l'aider.

A chaque fois qu'elle enfoncait l'aiguille dans la peau de l'homme, elle se mordait la lèvre inferieure, et elle se revoyait sur la table d'opération, a la Mavros, on lui avait recousu le ventre a vif, elle n'avait jamais eu autant envie de mourire a cause de la souffrance qu'a ce moment la.
Ici, la cicatrice était plus petite, et a l'endroit ou elle était placée, elle devait lui faire moins mal cette aiguille, mais tout de même.
La jeune femme continua en silence.

_________________

~Si vous avez besoin d'un PNJ, Mp moi, et je le fairais avec mon double compte ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En civile, pour une fois... (PV)   

Revenir en haut Aller en bas
 
En civile, pour une fois... (PV)
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Survivor, besoin d'un verre pour une fois!
» [RP] Une mauvaise cuite hier ? Non, pour une fois !
» Podnabz, votre nabaztag vous lit les podcasts les plus récents (pour une fois...)
» [Décors] Recyclage des rabiots BFG, Wh40k pour Epic....et pas le contraire !!! pour une fois.....
» Comment fait-on pour activer ankama shield une fois après l'avoir désactivé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ataxia :: Ataxia :: Suburbs :: Petit bois-
Sauter vers: